Nos entités Electrabel, Benelux, Global Energy Management (GEM), Génération Europe ont tout mis en œuvre pour pallier cette diminution des capacités nucléaires, en s’appuyant sur la force des autres installations présentes dans le pays. Alors que l’hiver commence, les équipes d’ENGIE sont mobilisées pour assurer l’approvisionnement en énergie du pays.

ENGIE est un fournisseur de gaz et d’électricité pour 2 millions de clients belges (soit 40 % de part de marché). Electrabel, filiale d’ENGIE produit 54 % de l’électricité de la Belgique. Une grande partie de cette électricité est assurée par 7 réacteurs nucléaires, 4 à Doel et 3 à Tihange.

À intervalles réguliers (tous les 12 ou 18 mois selon les caractéristiques de l’unité), les réacteurs sont mis à l’arrêt volontairement pour effectuer des entretiens et les recharger en combustible. C’est une étape obligatoire pour le bon fonctionnement des centrales, planifiée et annoncée trois ans à l’avance. Il arrive toutefois que des travaux non planifiés mais jugés nécessaires soient demandés par l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN).

C’est le cas en 2018.

En effet, si Tihange 1 a été en révision planifiée cet hiver, des travaux ont été décidés par l’AFCN sur d’autres unités, afin de répondre aux exigences de sûreté nucléaire. Ces travaux sont effectués entièrement sous la supervision indépendante de l’Agence.

Notre filiale Electrabel est opérateur de 45 % de la capacité de production installée en Belgique, ce qui correspond à 9,5 GW.

Grâce à un parc de production diversifié et flexible, Electrabel met tout en œuvre pour aider les autorités et ELIA, opérateur responsable de la sécurité d’approvisionnement en Belgique, dans leur mission d'assurer un équilibre permanent entre l'offre et la demande. En tant qu'acteur industriel responsable, Electrabel souhaite également tout mettre en œuvre cet hiver pour répondre aux besoins de ses clients.

Des solutions déployées entre BU

Depuis septembre, ENGIE a déjà pris de nombreuses mesures exceptionnelles. Grâce, entre autres, aux équipes de la production thermique en Belgique, près de 1200 MW de capacité additionnelle de production ont été mises à disposition du marché.

Nous pouvons également compter sur les centrales thermiques et hydroélectriques de notre Groupe en France, aux Pays-Bas et en Allemagne grâce à nos filiales Global Energy Management (GEM) et Génération Europe.

Le projet Megawatt de la BU Génération Europe

Le projet Megawatt de GENERATION Europe a pour objectif d’identifier et de mettre en place des capacités supplémentaires de production sur nos sites ainsi que sur ceux de nos clients industriels. Cela se traduit par le redémarrage de certaines centrales ou l’installation de nouvelles unités mobiles.

Le projet Megawatt de la BU Génération Europe

Pour encadrer la mise en place de ces unités, des actions de communication locale ont été développées en collaboration avec BU Benelux.

GENERATION Europe poursuit sa recherche de moyens supplémentaires de production.

Une mobilisation des équipes pendant tout l’hiver

Nos centrales thermiques seront opérationnelles cet hiver, tant en Belgique que dans les pays voisins, avec une capacité totale de 11 400 MW en Belgique, en France, aux Pays-Bas et en Allemagne... soit la production équivalente d'environ 12 centrales nucléaires.

Electrabel, en tant qu'entreprise responsable, communique régulièrement au sujet de la situation sur le marché, conformément à ses obligations légales, via le site Transparency.engie.com qui concerne la disponibilité de son parc de production local et à destination de ses clients, via Engie.be/hiver.