Prix du carbone : cinq questions à l’économiste Nicholas Stern

Prix du carbone : cinq questions à l’économiste Nicholas Stern

Pour lutter contre le réchauffement climatique, l’économiste britannique Nicholas Stern plaide pour l’instauration d’un prix du carbone alors que plus de 85 % des émissions de CO2 ne sont aujourd’hui assujetties à aucune tarification. Le prix des biens et des services doit prendre en compte leurs coûts réels, y compris ceux liés aux conséquences néfastes du changement climatique, affirme-t-il. Dans un rapport publié en mai dernier, il préconise un prix du CO2 variant entre 40 et 80 dollars la tonne en 2020, et entre 50 et 100 dollars en 2030.

> En savoir plus

« La conscience populaire n’empêchera pas le changement climatique, la loi oui », Bertrand Piccard Crédit photo : UNclimatechange

« La conscience populaire n’empêchera pas le changement climatique, la loi oui », Bertrand Piccard

« Les États doivent légiférer, sans quoi l’être humain ne changera rien à ses pratiques ». Dans une interview accordée aux Acteurs de l’économie le 8 novembre 2017, Bertrand Piccard, co-initiateur de l’avion solaire Solar Impulse, milite pour l’instauration d’un cadre légal obligeant les populations à se mobiliser contre le réchauffement climatique. Pour lui, économie et écologie ne sont pas incomptables. Cet appel universel, lancé alors que se tient la COP23, est comme un « défi contre l’immobilisme ».

> En savoir plus

Après trois années de stagnation, les émissions de CO2 repartent à la hausse

Après trois années de stagnation, les émissions de CO2 repartent à la hausse

Alors que les émissions de CO2 s’étaient stabilisées de 2014 à 2016, elles repartent aujourd’hui à la hausse. En 2017, elles devraient augmenter de 2 % par rapport à 2016, selon les estimations des scientifiques du Global Carbon Project. S’il est peu probable que ces émissions atteignent des taux de croissance durablement élevés, les experts alertent sur le fait que les engagements pris lors de la COP21 ne pourront s’acheminer vers un réchauffement limité à 2°C.

> En savoir plus

COP23 : ENGIE s'engage pour le climat et la révolution énergétique

COP23 : ENGIE s’engage pour le climat et la révolution énergétique

À l’occasion de la COP23, ENGIE réaffirme son engagement contre le réchauffement planétaire et poursuit sa stratégie bas-carbone. Deux ans après l’accord historique conclu à Paris lors de la COP21, c’est à Bonn que se tient la 23e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, du 6 au 17 novembre 2017. Elle sera l’occasion de négocier les règles d’application de l’accord de Paris – accord signé par 195 pays et ratifié à ce jour par 168 pays -, et de convertir les engagements en actions.

> Consultez notre revue de presse

La COP23 présidée par les îles FidjiCrédit photo : UNclimatechange

La COP23 présidée par les îles Fidji

Premiers touchés par les conséquences du changement climatique, les États insulaires pourront faire entendre leurs voix lors de ce 23e rendez-vous annuel sur le climat. La COP23 est en effet présidée par les îles Fidji, déjà confrontées à la montée des eaux liée à la hausse des températures. Comment enrayer le réchauffement de la planète et limiter à 2°C la hausse des températures par rapport aux niveaux préindustriels ? Ce sera l’objet de cette nouvelle COP.

> En savoir plus

L’Europe peut-elle devenir le leader de la transition énergétique ?

L’Europe peut-elle devenir le leader de la transition énergétique ?

Alors que le retrait des États-Unis de l’accord de Paris a semé le trouble au sein de la communauté internationale, le combat contre le réchauffement climatique se poursuit ! Vincent Aussilloux, directeur du département Économie à France Stratégie, et Alain Trannoy, directeur d’études à l’EHESS, invite l’Europe à devenir le chef de file de l’enjeu climatique. Pour cela, il faut revoir à la hausse la trajectoire du prix du carbone et lever les obstacles à la croissance des entreprises et au développement des nouvelles technologies au sein du marché unique.

> En savoir plus

Isabelle Kocher : « Le solaire pour tous est notre meilleure option pour s’attaquer au problème des émissions »

« Le solaire pour tous est notre meilleure option pour s’attaquer au problème des émissions »

Organisé en partenariat avec la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) et l’Initiative Terrawatt, la première conférence Solar@COP s’est déroulée en marge de la COP22, à Marrakech, le mardi 15 novembre. Isabelle Kocher, Directeur Général d’ENGIE, faisait partie des leaders industriels, politiques et financiers, invités à s’exprimer sur la question de l’énergie solaire comme solution clé dans la lutte contre le réchauffement climatique.

> Lire son discours

ENGIE reconnu par le CDP pour son engagement climatique

ENGIE reconnu par le CDP pour son engagement climatique

Le Groupe intègre la « A list » des entreprises mondiales reconnues par l’agence de notation britannique comme leaders dans leur stratégie en faveur de la transition énergétique. Isabelle Kocher, Directeur Délégué d’ENGIE, rappelle les mesures phares prises par le Groupe depuis 2015 pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

> En savoir plus

Anniversaire de la loi transition énergétique

Anniversaire de la loi transition énergétique

À l’occasion du premier anniversaire de la loi sur la transition énergétique, Gérard Mestrallet, Président du Conseil d’administration du Groupe ENGIE, est intervenu ce 22 juillet au Palais de l’Elysée sur le prix du carbone comme levier fondamental de la transition énergétique.

> En savoir plus

Gérard Mestrallet s'exprime au Business & Climate Summit

Gérard Mestrallet s’exprime au Business & Climate Summit

La deuxième édition du Business & Climate Summit, ouverte le 28 juin à Londres en présence de Ségolène Royal, est le rendez-vous majeur des plus grandes entreprises et des investisseurs internationaux impliqués dans la lutte contre le changement climatique. Gérard Mestrallet est intervenu lors de la dernière séance plénière, au sujet des politiques du climat post COP21.

> En savoir plus

ENGIE à la tête de l’Initiative Terrawatt aux Nations Unies

ENGIE à la tête de l’Initiative Terrawatt aux Nations Unies

Le 30 novembre dernier, le président François Hollande, le Premier ministre indien Narendra Modi et le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon ont annoncé le lancement officiel d’une des initiatives phares de la COP21 : l’Alliance solaire internationale (ISA). Ensemble, ils ont appelé à investir mille milliards de dollars pour l’installation d’infrastructures solaires dans 121 pays, via l’Initiative Terrawatt. En parallèle de la cérémonie de signature officielle de l’accord de Paris, qui s’est tenue le 22 avril au siège new-yorkais de l’ONU, l’ISA a organisé une table ronde consacrée aux financements envisageables.

> En savoir plus

En route pour la COP22 !

En route pour la COP22 !

ENGIE était consulté à l’Assemblée Nationale, à Paris, en tant qu’acteur non-étatique sur les propositions post-COP21 que la France pourrait porter. Quelles sont les positions soutenues par le Groupe pour concrétiser les objectifs de l’Accord sur le climat ?

> Découvrez-les

Business Dialogue : partenaires publics et privés préparent l’après COP21

Business Dialogue : partenaires publics et privés préparent l’après COP21

Le Business Dialogue, modéré par Gérard Mestrallet, président-directeur général d’ENGIE, propose dix recommandations concrètes pour renforcer l’implication des entreprises dans la lutte contre le réchauffement climatique.

> En savoir plus

«Le potentiel du solaire est énorme : vingt fois la consommation mondiale d’énergie»

«Le potentiel du solaire est énorme : vingt fois la consommation mondiale d’énergie»

Isabelle Kocher, Directeur Général d’ENGIE, explique la stratégie du Groupe : miser sur les énergies de demain et sur l’efficacité énergétique pour devenir leader de la transition énergétique. 

> Lire l’interview

L'Accord de Paris : vers «l'ère du bas carbone» ?

L’Accord de Paris : vers «l’ère du bas carbone» ?

La France a présidé la XXIe Conférence de l’ONU sur le changement climatique (COP21) du 30 novembre au 11 décembre 2015. La COP21 a permet d’aboutir – pour la première fois – à un accord international contraignant afin de lutter contre le dérèglement du climat.

> En savoir plus

ENGIE salue un accord historique à l’issue de la COP21

ENGIE salue un accord historique à l’issue de la COP21

Pour ENGIE, l’accord de Paris sur le climat constitue une feuille de route pour accélérer la transition énergétique à travers le monde. A cette occasion, le Groupe rappelle ses objectifs environnementaux en matière de réduction d’émissions de CO2 et de développement des énergies renouvelables.

> En savoir plus

COP21 : les conclusions de l’accord sur le climat

COP21 : les conclusions de l’accord sur le climat

L’Accord de Paris, adopté le 12 décembre 2015, encadre la lutte contre le réchauffement climatique à l’échelle mondiale avec pour principal objectif de limiter la hausse de la température en deçà de 2°C. Décryptage des principales conclusions de cet accord historique.

> En savoir plus