Pour soutenir le développement de ses activités en Mongolie, ENGIE a ouvert en 2014 à Oulan-Bator un bureau de représentation commerciale dirigé par son représentant pays, Benoît Ribesse. Le Groupe aspire à devenir le partenaire de référence de la Mongolie dans le domaine énergétique.

  • Les travaux de construction ont repris en mars sur le chantier de Sainshand après la pause hivernale. Les sections de mâts d’éoliennes sont prêtes à être érigées.
  • Une équipe d’ouvriers qualifiés assemblent les pièces avant de couler le béton.
  • Achèvement des fondations d’une éolienne supplémentaire qui auront nécessité l’équivalent de 200 toupies de béton produit localement par un prestataire mongol

Ces dernières années, ENGIE a conclu d’importants partenariats avec les acteurs publics et privés du pays, et élaboré plusieurs projets s’inscrivant dans une stratégie d’efficience, de développement durable et de qualité de vie au plan national et urbain grâce à des solutions énergétiques fiables et écoresponsables : 

ENGIE développe son premier projet d’énergie renouvelable dans le désert de Gobi en Mongolie

Avec ses partenaires [Ferrostaal], [IFU] et M. Davaanyam, ENGIE construit et exploitera le parc éolien de Sainshand dans le désert de Gobi, son premier projet renouvelable en Mongolie. Troisième parc éolien mongol financé par des investisseurs privés, ce projet contribuera à atteindre l’objectif du gouvernement qui souhaite développer une économie plus verte ainsi qu’un meilleur environnement. Un accord de financement d’un montant de 120 millions de dollars a été conclu en août 2017 par un groupement d’investisseurs internationaux et d’institutions financières pour le développement de ce projet dont la mise en service est prévue pour 2018.

Paul Maguire«ENGIE a pour ambition de fournir un accès à une énergie propre et renouvelable au plus grand nombre et notamment aux communautés en voie de développement. En raison d’une industrialisation et d’une urbanisation croissantes, la Mongolie fait face à un défi énergétique majeur. Notre investissement dans le parc éolien de Sainshand, premier projet renouvelable d’ENGIE dans le pays, est en ligne avec la stratégie du Groupe qui vise à être leader de la transition énergétique mondiale. Ce mouvement vers la décarbonisation contribue significativement à répondre aux besoins énergétiques de la population mongole.»

Paul Maguire, directeur général d’ENGIE Asie-Pacifique

  

ENGIE poursuit le développement de divers projets destinés à soutenir des communautés et des entreprises liées au système d’énergie centralisé, mais aussi des sites industriels éloignés n’ayant pas accès à ce système. En Mongolie, ENGIE réalise notamment des études en rapport avec le stockage d’énergie solaire photovoltaïque lié au réseau et avec les centrales hybrides hors réseau combinant photovoltaïque, éolien, générateurs diesel et stockage d’énergie sur batterie.

  

Mongolie