Franck Bruel

L’innovation est l’affaire de tous. Auparavant, confinée aux laboratoires de recherche et développement ou chasse gardée de cabinets spécialisés, l’innovation se retrouve aujourd’hui à tous les niveaux de l’entreprise. Elle va de la production industrielle aux services clients en passant par l’organisation des espaces de travail. Pour la rendre vivante et concrète, pertinente pour le client, elle doit être portée par tous.


Dans les métiers de l’énergie, les raisons qui nous poussent à penser demain autrement et à innover différemment sont au nombre de trois :

  1. la conscience plus aiguë de la nécessite à trouver des solutions et des alternatives aux problèmes des émissions de gaz carbonés ;
  2. la révolution digitale qui rend accessibles de nouvelles technologies et ouvre des perspectives nouvelles en matière d’intégrations ;
  3. notre capacité croissante à penser l’énergie en terme d'usage et à placer le client et ses attentes au centre des systèmes.

Beaucoup voient en ces facteurs de changement des contraintes et des barrières. Pour nous, ce sont autant d’opportunités qui nous invitent à repousser les limites de ce qu’une entreprise peut offrir, à repenser notre rapport aux ressources et à faire mieux avec ce dont nous disposons déjà.

L’innovation ce n’est pas tout réinventer en permanence mais plutôt progresser, envisager constamment de meilleurs services et de meilleurs produits pour des clients sans cesse plus exigeants et plus préoccupés par les enjeux environnementaux.

Pour cela, chez ENGIE, chacun agit à son niveau en tant qu’entrepreneur, créateur de valeur, conscients que la révolution énergétique doit se jouer au service de tous, pour un progrès plus harmonieux.

Cette part croissante et continue de l’innovation au service du bien commun, nous oblige aussi à travailler différemment, à changer nos façons de collaborer avec nos partenaires en interne et en externe. Nous travaillons désormais dans un écosystème ouvert encore plus à l’écoute des besoins nos clients, et dans lequel chaque collaborateur peut contribuer au développement de l’innovation.

Une excellente illustration de cette approche pragmatique de l’innovation et de notre capacité à être pionnier dans la transition énergétique, est le travail que nous réalisons autour du développement de l’hydrogène renouvelable.

L’hydrogène renouvelable est la clé qui permettra de décarboner de nombreux secteurs allant des processus industriels à la mobilité en passant par la production d’énergie.

Pour réellement proposer des solutions durables et zéro émission, l’hydrogène doit, lui aussi, être vertueux sur l’ensemble de son cycle de production. C’est pourquoi ENGIE choisit l’hydrogène renouvelable, produit par électrolyse de l’eau à partir d’énergies renouvelables (solaire, éolienne, hydraulique) ou à partir de biométhane. Cette solution fonctionne et ouvre de nouveaux horizons pour de nombreux industriels et particulièrement pour des sites isolés ou éloignés de réseaux électriques, limitant ainsi l’impact environnemental de la production et du transport d’énergie. Cet engagement d’ENGIE pour l’hydrogène renouvelable se retrouve encore dans notre participation à Energy Observer, un navire à propulsion électrique fonctionnant grâce à un mix d’énergies renouvelables et un système de production d’hydrogène à partir d’eau de mer, qui génère sa propre énergie sans aucune émission de gaz à effet de serre. Une intégration très complète de plusieurs technologies de l’énergie autour du stockage d’hydrogène pour atteindre l’autonomie énergétique réelle.

La transformation de nos besoins et de nos habitudes est constante et elle n’est pas près de s’arrêter. C’est pour cette raison que nous n’aurons de cesse d’encourager chacun à poursuivre dans la voie de l’innovation.

Tout au long du mois de Juin, nous vous proposons de découvrir l’hydrogène, son potentiel et les enjeux de son développement. Retrouvez notre série d’articles et d’interviews dans un dossier spécial hydrogène sur ENGIE.com.