menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
19
oct
2016

Utilisation du gaz naturel liquéfié en alternative au fioul dans le transport maritime : ENGIE signe un premier accord de coopération avec CMA CGM

  • L’accord porte sur une étude de l’utilisation du gaz naturel liquéfié (GNL).
  • Il fait suite aux programmes de recherche de CMA CGM pour concevoir des
    porte-conteneurs propulsés avec du GNL.
  • ENGIE est pionnier dans le développement du GNL carburant maritime.

 

CMA CGM et ENGIE annoncent aujourd’hui la signature d’un protocole d’accord (Memorandum of Understanding) visant à développer l’utilisation du GNL comme carburant des porte-conteneurs de demain.

 

Cet accord a été signé au siège de CMA CGM à Marseille par Farid Salem, Directeur Général Délégué du Groupe CMA CGM, et Isabelle Kocher, Directeur Général d’ENGIE.

Il porte sur :

  • l’étude technique et économique, conjointement réalisée par CMA CGM et ENGIE, de l’utilisation du GNL comme carburant des porte-conteneurs de demain ;
  • l’étude des spécifications d’un navire de soutage [1] adapté à ces porte-conteneurs propulsés au GNL, démarche qui permettra à terme d’améliorer la chaîne logistique nécessaire à l’approvisionnement de ce type de navires, favorisant ainsi leur déploiement.

 

A l’occasion de cette signature, Isabelle Kocher a déclaré : « Nous nous réjouissons de cette coopération avec CMA CGM, qui est un leader du transport maritime sur le plan international. Pour ENGIE, le gaz naturel est une composante indispensable de la transition énergétique. Le Groupe est activement engagé dans le développement du GNL de détail dans ses divers usages, en particulier en faveur d’une mobilité plus verte. Le GNL carburant maritime pourrait conduire à terme à une réduction massive des émissions polluantes. »

 

Pour Farid Salem, Directeur Général Délégué du Groupe CMA CGM : « Le Gaz Naturel Liquéfié présente de nombreux avantages sur le plan environnemental. C’est sans doute le combustible de l’avenir du transport maritime, qui viendra au cours des prochaines décennies se substituer progressivement au fioul. CMA CGM souhaite être pionnier en la matière et l’accord avec ENGIE nous permet de franchir une étape de plus. »

 

L’utilisation du GNL présente de nombreux avantages environnementaux en comparaison du fioul lourd, comme la baisse sensible des émissions de CO2, l’absence d’émission d’oxydes de soufre (SOx) et la réduction drastique des émissions d’oxydes d’azote (NOx) et de particules fines.

Les deux groupes considèrent que le GNL carburant maritime est amené à se développer dans un avenir proche et entendent être acteurs de ce changement.

 

Cet accord vient compléter le programme de recherche mis en place par CMA CGM depuis 2011 pour concevoir des porte-conteneurs de grande capacité toujours plus respectueux de l’environnement. CMA CGM participe en effet à deux programmes :

  • Le premier porte sur la mise au point d’un porte-conteneurs « Dual Fuel » de grande capacité. Le système de propulsion de ces navires permet de choisir entre un fonctionnement au gaz naturel liquéfié, ou au fioul uniquement. Lancé en 2011 par CMA CGM, via sa filiale CMA Ships, en partenariat avec les chantiers navals coréens DSME, le concept de ce navire, approuvé par Bureau Veritas, constitue un réel succès.
  • Le deuxième vise à concevoir un navire propulsé sans fioul, en combinant des turbines à gaz et des turbines à vapeur. Ce projet a été lancé en 2015, en partenariat avec DNV GL, GTT, ABB, Caterpillar et OMT.

 

ENGIE gère un important portefeuille d’approvisionnement en GNL et a une présence significative dans des terminaux de regazéification en Europe et dans le monde. En 2014, le Groupe s’est engagé, aux côtés de Mitsubishi Corporation et de NYK, dans le développement du GNL carburant maritime et les partenaires ont passé commande du premier navire dédié au soutage de GNL. La livraison de leur premier client est prévue à Zeebrugge, en Belgique, début 2017. Pour aller plus loin, les trois groupes ont lancé en septembre dernier une marque commune, Gas4Sea, portant cette offre d’avitaillement fiable, sécurisée, propre et économique auprès de leurs clients du secteur maritime, à l’échelle mondiale.




[1] Navire assurant l’avitaillement en carburant.

 

 

A propos d’ENGIE

ENGIE inscrit la croissance responsable au cœur de ses métiers (électricité, gaz naturel, services à l’énergie) pour relever les grands enjeux de la transition énergétique vers une économie sobre en carbone : l’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique et l’utilisation raisonnée des ressources. Le Groupe développe des solutions performantes et innovantes pour les particuliers, les villes et les entreprises en s’appuyant notamment sur son expertise dans quatre secteurs clés : les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le gaz naturel liquéfié et les technologies numériques. ENGIE compte 154 950 collaborateurs dans le monde pour un chiffre d’affaires en 2015 de 69,9 milliards d’euros. Coté à Paris et Bruxelles (ENGI), le Groupe est représenté dans les principaux indices internationaux : CAC 40, BEL 20, DJ Euro Stoxx 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe, DJSI World, DJSI Europe et Euronext Vigeo (Eurozone 120, Europe 120 et France 20).

 

A propos de CMA CGM

Le Groupe CMA CGM, fondé et dirigé par Jacques R. Saadé est un leader mondial du transport maritime.

Ses 536 navires desservent plus de 420 ports dans le monde, sur les 5 continents. En 2015, ils ont transporté 18 millions* de conteneurs EVP (équivalent  vingt pieds).

CMA CGM connaît une croissance continue et ne cesse d’innover pour proposer à ses clients de nouvelles solutions maritimes, terrestres et logistiques.

Présent sur l’ensemble des continents et dans 160 pays via son réseau de 600 agences, le groupe emploie 29 000 personnes dans le monde et 2400 à Marseille où est situé son siège social.

*Proforma combiné CMA CGM et NOL

Contact presse : CMA CGM : media@cma-cgm.com

 

Retour liste