menu
Menu
Corporate
profils
Retour liste
01
jui
2019

ENGIE acquiert la société de services énergétiques Conti et se renforce en Amérique du Nord

ENGIE annonce un accord portant sur l’acquisition de Conti Corporation (« Conti ») ainsi que ses filiales Indicon Corporation (« Indicon »), Ion Electric, LLC (« Ion ») et McGilvray Mechanical, LLC (McGilvray). Conti est une entreprise de services de construction et d’énergie présente aux États-Unis et au Canada.

Conti et ses filiales fournissent des services dans le domaine du bâtiment, en conception, ingénierie et réalisation que ce soit en chauffage et climatisation, systèmes électriques et mécaniques et réseaux numériques, systèmes et panneaux de contrôles industriels. En outre, Conti est l’un des leaders nord-américains en construction de fermes solaires, des projets les plus petits jusqu’aux centrales les plus importantes.

ENGIE a adopté une stratégie visant à offrir à ses clients entreprises et collectivités locales la possibilité de réaliser leur transition zéro carbone de façon simple, intégrée et financée. Pour cela ENGIE assume la gestion et l’optimisation des actifs de ses clients sur un grand nombre d’usages énergétiques afin de réaliser des économies d’énergie importantes et fournit parallèlement l’énergie verte nécessaire, grâce à des capacités dédiées installées sur le site du client ou hors site.

Conti, ses filiales, leurs compétences et leurs 2 000 collaborateurs sont des atouts supplémentaires dans la poursuite du déploiement de cette stratégie en Amérique du Nord. Ils augmenteront considérablement la capacité d’ENGIE à optimiser et moderniser les actifs de ses clients en vue de les rendre plus sobres en énergie. L’entrée de Conti dans le Groupe permet aux offres de cette entreprise et de ses filiales de s’enrichir des solutions techniques et digitales d’ENGIE, de s’intégrer à l’offre à haute valeur ajoutée de la transition zéro carbone « as a service » et de bénéficier de la force commerciale d’ENGIE. En outre, l’excellence de Conti en matière de construction de centrales solaires permettra d'appuyer le développement des projets d'énergie renouvelable d’ENGIE dans la région.

Il s’agit ainsi d’une acquisition fortement créatrice de valeur et parfaitement pertinente au regard des objectifs et de la stratégie du Groupe.

« Nous sommes heureux d'accueillir nos nouveaux collègues de Conti au nombre de 2 000. Ils apporteront une grande richesse à notre portefeuille d'activités et de compétences. Ensemble, nous pourrons accroître notre gamme de services tout en élargissant et en renforçant notre présence géographique en Amérique du Nord » a annoncé Franck Bruel, Directeur Général Adjoint d'ENGIE qui supervise les Business Units Amérique du Nord, Royaume-Uni et Amérique latine. « Nous sommes également impatients d'accueillir les clients de Conti, d'Ion, de McGilvray et d'Indicon parmi nos clients d'Amérique du Nord, avec qui nous travaillons sur plus de 55 000 projets. Avec eux, nous continuerons à développer notre potentiel et à élaborer des solutions complètes et innovantes pour mener la transition zéro carbone. »

ENGIE en Amérique du Nord a récemment fait l'acquisition de plusieurs entreprises de services énergétiques depuis l'automne 2017, notamment six entreprises de services mécaniques et électriques appartenant à Talen Energy Group, Unity International Group, Donnelly Mechanical Corporation et Systecon Inc. En outre, ENGIE mène d’ores et déjà un grand nombre de projets de transition zéro carbone « as a service » en Amérique du Nord, pour Target, Walmart, Ohio State University, Verizon Wireless, Walgreens, ou les bâtiments du gouvernement et du parlement canadiens à Ottawa.

Fort de 6 000 collaborateurs en Amérique du Nord, le Groupe propose un large portefeuille de compétences à ses clients situés aux États-Unis et au Canada pour les aider à décarboner, décentraliser et numériser leurs opérations. Le Groupe est le plus grand producteur indépendant d'électricité et fournisseur de services d'efficacité énergétique au monde et emploie 160 000 salariés.

La transaction est soumise à la réalisation de plusieurs formalités juridiques, notamment l’approbation par la Federal Trade Commission, l’autorité américaine de la concurrence. Sa finalisation est prévue pour début juillet 2019.

Retour liste