menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
16
nov
2016

Appel à projets « Territoires Hydrogènes » : ENGIE retenu pour 9 projets en France

Pour favoriser le déploiement de la filière hydrogène en France, ENGIE travaille sur trois axes de développement : les usages industriels, la mobilité et l’hydrogène comme vecteur énergétique.

ENGIE est partenaire de 9 projets labellisés dans le cadre de l’appel à projets « Territoires hydrogènes » (AAP) initié par les pouvoirs publics.

Dans le cadre de « la Nouvelle France Industrielle » visant à construire l’industrie du futur, l’Etat a lancé en mai dernier un appel à projets destiné à catalyser le déploiement de la filière hydrogène en France, filière qui présente des enjeux importants pour l’industrie française, la transition énergétique et la croissance verte.

Sur 57 projets (sur 98 territoires) déposés au total en France, 29 projets ont été labellisés, dont 9 auxquels ENGIE est associé à travers ses différentes entités présentes dans les régions françaises. Ces dossiers visent à démontrer, à l’échelle d’un territoire, la faisabilité technico-économique et l’intérêt environnemental de l’hydrogène associé aux réseaux énergétiques et à des usages énergétiques locaux.

« Nous sommes très fiers d’avoir été retenus, avec nos partenaires, pour 9 des 15 dossiers que nous avons présentés. L’hydrogène représente en effet un sujet stratégique pour ENGIE, déclare Isabelle Kocher, Directeur général d’ENGIE, car il permet d’accélérer la transition vers un monde de l’énergie moins émetteur de CO2, de façon centralisée ou décentralisée. Sa capacité à être stocké et transporté fait de ce gaz vert un excellent vecteur de développement des énergies renouvelables intermittentes et un facilitateur du déploiement de la mobilité verte. Ces sujets sont aujourd’hui au cœur des préoccupations territoriales et notre ancrage local est un véritable atout pour fédérer les différents acteurs économiques et institutionnels pour le développement de ces projets. »

L’hydrogène qui sera produit principalement par électrolyse d’électricité renouvelable représente en effet l’un des leviers d’avenir choisis par ENGIE pour accélérer la transition énergétique. Le Groupe travaille sur trois axes de développement : les usages industriels, la mobilité et l’hydrogène comme vecteur énergétique. Sur chacun de ces segments, le Groupe développe des solutions, noue des partenariats et explore différentes technologies innovantes.

Les lauréats de l’appel à projets bénéficieront d’un accompagnement de différents financeurs publics (ministères en charge du Développement Durable et de l’Industrie, CGI, ADEME, BPI France, Caisse des Dépôts et Consignations) pour mobiliser les dispositifs de soutien permettant de concrétiser leurs projets. Les projets labellisés pourront bénéficier de financement dans les 4 années suivant leur validation.

Le 3 novembre, la liste des projets labellisés a été communiquée par le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer. Les 9 projets labellisés dans lesquels ENGIE est impliqué en tant que coordinateur ou partenaire :

  • ATLANTECH :Eco-quartier à énergie positive avec énergie photovoltaïque sur site, stockage d’énergie, service de flexibilité au réseau et mobilité (Nouvelle Aquitaine).
  • CASHEMIR : Production d’hydrogène pour l’industrie à partir d’énergie photovoltaïque et mobilité (Auvergne-Rhône-Alpes).
  • EFFIH2 : 4 projets de production d’hydrogène pour l’industrie et mobilité (Hauts de France).
  • HYPORT : Production et distribution d’hydrogène sur les aéroports de Tarbes et Toulouse (Occitanie).
  • HYWAY II : Deuxième phase de développement d’une station-service hydrogène plus grande et bi-pression sur base d’une station existante opérée par ENGIE à Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes).
  • SPHYNX : Production d’hydrogène et distribution sur deux stations-services, cogénération sur le site du centre de recherche ENGIE Lab Crigen (Ile-de-France).
  • VENDEE HYDROGENE : Production d’hydrogène à partir d’énergie éolienne, mobilité et stockage d’énergie, service de flexibilité au réseau (Pays-de-Loire).
  • VALHYDATE : Production d’hydrogène à partir d’énergie éolienne, soutien au réseau, mobilité et « power to méthanol » (Provence-Alpes-Côte-D’azur).
  • WOOD-HY/HY-BOY : Production d’hydrogène vert à partir de biomasse et de CO2 pour l’industrie chimique locale (Nouvelle Aquitaine).

À propos d'ENGIE

ENGIE inscrit la croissance responsable au cœur de ses métiers (électricité, gaz naturel, services à l’énergie) pour relever les grands enjeux de la transition énergétique vers une économie sobre en carbone : l’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique et l’utilisation raisonnée des ressources. Le Groupe développe des solutions performantes et innovantes pour les particuliers, les villes et les entreprises en s’appuyant notamment sur son expertise dans quatre secteurs clés : les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le gaz naturel liquéfié et les technologies numériques. ENGIE compte 154 950 collaborateurs dans le monde pour un chiffre d’affaires en 2015 de 69,9 milliards d’euros. Coté à Paris et Bruxelles (ENGI), le Groupe est représenté dans les principaux indices internationaux : CAC 40, BEL 20, DJ Euro Stoxx 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe, DJSI World, DJSI Europe et Euronext Vigeo (Eurozone 120, Europe 120 et France 20).

Retour liste