menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
04
oct
2016

La ville de demain au cœur du 8e Conseil Stratégique d’Innovation Urbaine, à Newcastle

Le huitième Conseil Stratégique d’Innovation Urbaine s’est tenu à Newcastle, au Royaume-Uni, du 26 au 28 septembre 2016, en présence d’Isabelle Kocher, de Didier Holleaux, d’Olivier Biancarelli, et de Wilfrid Petrie. Des partenariats ont été signés à cette occasion, illustrant la bonne intégration d’ENGIE dans les écosystèmes locaux et globaux des acteurs de la Ville.

Newcastle est une ville exemplaire en matière d’innovation urbaine. Elle a mis en œuvre un programme de régénération urbaine résolument orienté vers la création d’un écosystème dynamique et attractif réunissant investisseurs privés et publics, tout en valorisant le patrimoine historique de la ville.

ENGIE a mis en place dès 2012 un Conseil Stratégique d’Innovation Urbaine (CSIU) réunissant des experts indépendants de l’urbanisation, venant du monde entier, dans l’objectif d’élaborer une vision humaniste et innovante des villes de demain durables, agréables à vivre, fluides et plus sûres. Le CSIU a joué un rôle essentiel dans l’élaboration de la réponse d'ENGIE aux nouveaux enjeux urbains, en portant un regard transverse et pluridisciplinaire sur sa stratégie et ses actions, et continue d’alerter ENGIE sur les tendances urbaines actuelles et à venir.

La 8e réunion du CSIU s’est tenue à Newcastle (Royaume-Uni) du 26 au 28 septembre. Elle a réuni, outre les membres du Conseil, des représentants d’ENGIE (BU UK, Tractebel Engineering, Ineo, métier BtoT) et deux invités : Laura Schewel, fondatrice et CEO de Street Light Data, start-up dans laquelle ENGIE a investi en mars 2016 qui utilise les données télécoms et GPS anonymisées pour modéliser les flux de circulation sur un territoire, et John Rossant, fondateur et président de New Cities Foundation, un réseau de villes avec lequel le Groupe a signé à cette occasion un partenariat.

Newcastle est une ville exemplaire en matière d’innovation urbaine, à l’instar de Singapour, Barcelone et Boston, où le CSIU s’était précédemment réuni. Elle a mis en œuvre un programme de régénération urbaine résolument orienté vers la création d’un écosystème dynamique et attractif réunissant investisseurs privés et publics, tout en valorisant le patrimoine historique de la ville.

Les travaux du Conseil ont porté sur plusieurs éléments stratégiques : les offres intégrées de services urbains, combinant infrastructures et services digitaux, les systèmes de transports intelligents, l’offre de services de Street Light Data et ses applications pour la planification stratégique des villes et le dimensionnement des infrastructures, et enfin la stratégie de la BU UK pour le développement des services urbains.

La journée du 28 septembre enfin a été l’occasion de découvrir le partenariat entre ENGIE et le Council de «North Tyneside», situé à proximité de Newcastle. Il s’agit d’un partenariat public - privé au champ très vaste, puisqu’ENGIE aide le Council à accomplir différentes missions de service public, comme la collecte des impôts, et remplit différentes missions pour le compte du Council, comme la gestion de son centre d’appel, du centre d’accueil des administrés, ou celle de son back office informatique. ENGIE collabore également avec North Tyneside pour la mise en œuvre d’une ambitieuse stratégie digitale, visant à rendre plus efficaces les services publics et à permettre aux citoyens de mieux contrôler l’utilisation qui peut être faite de leurs données personnelles.

ENGIE coopère avec l'université de Newcastle pour développer les villes de demain

À l’occasion de ce 8e CSIU, Isabelle Kocher a par ailleurs signé un MOU (Memorandum of Understanding) avec l’Université de Newcastle, représentée par son vice-chancelier Chris Brink. Ce MOU pose les bases d’une coopération entre ENGIE, notamment le Key Programme Villes de Demain, et l’Université de Newcastle au sein de trois futurs centres de recherches nationaux qui ouvriront leurs portes en 2018. Cette coopération avec l’Université de Newcastle se concentrera essentiellement sur l’analyse des données urbaines, les services digitaux pour les populations vieillissantes, les réseaux intelligents et le stockage sur batteries. La signature de ce MOU servira l’ambition d’ENGIE, et plus particulièrement d’ENGIE au Royaume-Uni, de devenir leader des services digitaux pour les villes et territoires, et de fournir des solutions locales intégrées.

«ENGIE est un acteur majeur de l’énergie et des services au Royaume-Uni, et nous y avons conclu un grand nombre de contrats innovants avec des municipalités», a rappelé Isabelle Kocher. «La manière dont ENGIE s’intègre à l’ écosystème de parties prenantes publiques et privées de Newcastle est exemplaire, que ce soit dans la relation avec les Councils de Newcastle et North Tyneside, ou dans les domaines de la recherche, de l’innovation», a également déclaré Isabelle Kocher, qui a par ailleurs insisté sur le rôle primordial de l’Université de Newcastle dans la recherche appliquée dans les domaines de l’énergie et de l’urbanisme. «La révolution de l’énergie passera par les villes. Que le Conseil Stratégique d’Innovation Urbaine d’ENGIE tienne sa 8e session à Newcastle est symbolique de la mise en œuvre de notre stratégie de partenaire des collectivités, pour co-construire la ville de demain.».

Le Professeur Chris Brink, Vice Chancelier de l’Université de Newcastle, a pour sa part déclaré : «Ce nouveau partenariat témoigne du potentiel de Science Central comme centre global pour l'innovation urbaine. Les trois centres nationaux de recherche dans les domaines de l'énergie, du smart data et du vieillissement de la population, ainsi que notre collaboration avec ENGIE, nous rapprochent de notre objectif de faire de Science Central un centre exemplaire pour le développement urbain durable. Nous travaillons déjà étroitement avec le Council de Newcastle, et la ville elle-même est notre laboratoire».

ENGIE rejoint le réseau de partenaires de la New Cities Foundation

Olivier Biancarelli et John Rossant ont par ailleurs signé un accord par lequel ENGIE rejoint le réseau des partenaires de la New Cities Foundation en tant que «Innovation member». La Fondation est une institution à but non lucratif, partageant avec ENGIE l’ambition de promouvoir un meilleur futur urbain en favorisant l’innovation et l’esprit entrepreneurial.

Ces deux partenariats illustrent la stratégie d’ENGIE de renforcer son intégration dans les écosystèmes innovants à la fois locaux et globaux, en forgeant des relations de long terme avec l’ensemble des acteurs de la ville : autorités locales, services municipaux, institutions académiques, start-ups, réseaux de villes et autres institutions globales.

Les activités BtoT sont un élément clé de la stratégie d’ENGIE : à ce jour, presque toutes les BU du Groupe développent des solutions décentralisées pour les villes et les territoires.

Retour liste