HYDROGÈNE

Alstom et ENGIE signent un partenariat pour l’approvisionnement en hydrogène renouvelable d’un système de piles à combustible pour le fret ferroviaire en Europe

Par Engie - 06 avril 2022 - 08:21

  • Le partenariat concerne la mise en œuvre de solutions de logistique et de ravitaillement en hydrogène renouvelable d’un système de piles à combustible pouvant alimenter des locomotives électriques sur les portions du réseau non électrifiées.
  • L’ambition commune des deux entreprises est la fourniture d’une solution de décarbonation du fret ferroviaire, combinant l’expertise d’Alstom en matière de solution ferroviaire à hydrogène et l’expertise d’ENGIE en termes de production et de distribution d’hydrogène renouvelable.

Alstom et ENGIE ont signé une convention de partenariat afin de proposer au secteur du fret ferroviaire une solution de décarbonation des locomotives de ligne à partir d’hydrogène renouvelable, en remplacement de locomotives fonctionnant au diesel. 

Selon les termes de ce partenariat, Alstom, pionnier dans le domaine des matériels roulants alimentés à l’hydrogène, conçoit une solution hydrogène à partir d’un système de piles à combustible de forte puissance pouvant alimenter des locomotives électriques dans des secteurs non électrifiés. ENGIE, leader de la transition énergétique et pionnier des gaz renouvelables, fournit de son côté l’hydrogène renouvelable pour cette solution via le déploiement d’une chaîne logistique innovante.

Ce partenariat apportera une solution zéro émission en réponse aux enjeux climatiques, environnementaux et de santé publique y compris sur les lignes secondaires et les embranchements non électrifiés. Le marché cible est celui des grands pays de fret ferroviaire européens.

Alstom et ENGIE partagent l’ambition de mettre l’hydrogène au cœur de la décarbonation du ferroviaire. Celle-ci s’est d’ores et déjà matérialisée avec succès lors du test du train de passagers Coradia iLint, organisé en mars 2020 dans la Province de Groningue aux Pays-Bas lors duquel de l’hydrogène renouvelable a été utilisé pour recharger le train.

Pour Alstom, ce partenariat s’inscrit dans la continuité de son plan stratégique Alstom in Motion 2025 ainsi que de sa stratégie hydrogène initiée dès 2013 avec le développement du Coradia iLint et complétée en 2021 avec l’acquisition du fabricant de piles à combustible Helion Hydrogen Power.

« Notre ambition est d’accélérer l’adoption de l’hydrogène dans l’industrie ferroviaire et de développer des solutions innovantes dans le cadre du verdissement des mobilités lourdes incluant le fret ferroviaire. Pour développer la filière hydrogène, il faut une mobilisation de l’ensemble des acteurs de ce secteur. C’est le sens de notre partenariat avec ENGIE », commente Raphaël Bernardelli, Vice-président, Stratégie d'entreprise, d’Alstom. 

Pour ENGIE, ce partenariat s’inscrit dans le cadre de ses ambitions de production  d’hydrogène renouvelable avec une capacité de 4 GW à l’horizon de 2030,  notamment pour la fourniture des marchés de la mobilité lourde.

« Après avoir approvisionné avec succès le Coradia iLint lors de l’essai aux Pays-Bas en 2020, nous sommes ravis de poursuivre avec Alstom l’accélération de la décarbonation du marché des mobilités lourdes en combinant nos expertises respectives au service du fret ferroviaire européen. Ce partenariat marque le franchissement d’une nouvelle étape dans le développement de solutions d’hydrogène renouvelable et la construction d’une économie décarbonée.» Sébastien Arbola, Directeur général adjoint d’ENGIE en charge des activités de Production Thermique, Hydrogène & Fourniture d’Energie. 

ENGIE, accélérateur de l’économie de l’hydrogène renouvelable

ENGIE est un pionnier dans le développement d'une économie de l'hydrogène à échelle industrielle. Notre ambition est d’accompagner les acteurs de l’industrie et de la mobilité à atteindre leurs objectifs de neutralité carbone.  
Avec plus de 200 experts entièrement dédiés à l’hydrogène, nous sommes un partenaire de long-terme pour nos clients et sécurisons chaque étape de leur projet de la conception à l'exploitation de projets de plusieurs GW.  Nous prévoyons d'ici 2030, de :  
•    développer une capacité de production d’hydrogène renouvelable de 4 GW,  
•    disposer de 700 km de réseaux d'hydrogène dédiés et de  1 TWh de capacités de stockage,   
•    gérer plus de 100 stations de recharge.  

Notre portefeuille de capacités renouvelables, notre expertise développée en matière de mobilité hydrogène et nos projets de production d’hydrogène renouvelable à l’échelle industrielle nous permettent de compter parmi les énergéticiens les plus intégrés sur la chaîne de valeur de l’hydrogène.

Dans la mobilité lourde, ENGIE collabore depuis 2019 déjà à la décarbonation des activités du secteur minier. C’est le cas notamment avec le consortium Hydra au Chili, ou encore avec Anglo American en Afrique du Sud où nous développons des solutions globales de décarbonation à partir d’hydrogène renouvelable pour les premiers camions miniers roulant avec cette énergie.

Alstom, pionnier de la mobilité zéro émission

Alstom, leader mondial de la mobilité verte et intelligente, développe depuis plusieurs années un portefeuille de solutions de mobilité zéro émission et a lancé un ambitieux programme d’innovations sur les batteries et l’hydrogène. Alstom s’est notamment mobilisé dès 2013 autour du lancement d’un train régional équipé de piles à combustible à hydrogène : le Coradia iLint. Deux premiers trains iLint 100% hydrogène ont été mis en service commercial en 2018 en Allemagne et, à ce jour, 41 rames ont été commandées par deux Landers allemands et des expérimentations réussies ont eu lieu en Autriche, aux Pays-Bas avec ENGIE, en Pologne, en Suède et en France.
En 2021, la France est, elle aussi, entrée dans le cercle des « pays fondateurs » avec une commande par SNCF de 12 rames (+ 2 options) de Coradia Polyvalent Regiolis bi-mode (traction électrique/ caténaire et hydrogène/piles à combustible) pour le compte des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche Comté, Grand Est et Occitanie.
En 2021, Alstom a poursuivi la construction d’un écosystème pour son offre ferroviaire à hydrogène, en signant des accords de partenariats avec des acteurs tels que Liebherr – Aerospace & Transportation SAS, Hynamics et Plastic Omnium.
Alstom a en outre investi 6 millions d’euros dans une nouvelle plateforme industrielle de fabrication de piles à combustible à hydrogène sur le site d’Alstom Hydrogène, à Aix-en-Provence.


Alstom™, Coradia™, Coradia


Certification blockchain avec WizTrust

 

  • Contact presse Groupe ENGIE:

    Tél. France : +33 (0)1 44 22 24 35

    Courrier électronique: engiepress@engie.com

  • Contact relations investisseurs:

    Tél. : +33 (0)1 44 22 66 29

    Courrier électronique: ir@engie.com