menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
09
mar
2018

Les énergies renouvelables devancent le charbon en Europe

C’est une première : en 2017, les énergies renouvelables (vent, soleil, biomasse et hydroélectricité) ont produit plus d’électricité que le charbon en Europe – c’est ce qu’établit un rapport des deux think tanks anglais et allemand Sandbag et Agora Energiewende*. Les députés européens, qui veulent relever la part du renouvelable dans l’énergie consommée d’ici 2030, ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin... ENGIE s’inscrit pleinement dans cette dynamique globale en fixant des objectifs concrets en matière de développement des énergies renouvelables.

Depuis 2010, la part d’électricité éolienne, solaire et issue de la biomasse a plus que doublé en Europe, d’après le rapport Sandbag/Agora Energiewende.

Les énergies renouvelables ont pour la première fois dépassé le charbon en Europe

En 2017, 30 % de la production d’électricité européenne a été assurée par les énergies renouvelables, soit une augmentation de 12 % en un an*.

Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont contribué pour plus de moitié à cette augmentation : en Allemagne, 30 % de l’électricité a été produite à partir des énergies éolienne, solaire et de la biomasse en 2017, 28 % au Royaume-Uni. La plus forte croissance a été enregistrée au Danemark : 74 % de l’électricité produite en 2017 provenait de ces énergies, un pourcentage en hausse de 7 points. La production d’énergie au charbon a quant à elle diminué de 7 % en 2017 en Europe, compensée en grande partie par la hausse de l’éolien*.

Le développement de ces énergies faiblement carbonées est porté par des investissements massifs : plus de 90 % des nouvelles capacités électriques installées en Europe en 2016 étaient ainsi de sources renouvelables.

Le rapport des deux think tanks identifie également plusieurs pistes d’amélioration : le solaire notamment bénéficie d’une importante marge de progression, portée par des coûts de plus en plus compétitifs – ils ont déjà été divisés par dix en dix ans.

Un objectif volontariste du Parlement européen

Le Parlement européen a par ailleurs adopté un objectif nettement plus élevé que la Commission européenne en matière d’énergies renouvelables : 35 % de la consommation énergétique totale d’ici 2030 (contre un objectif à 27 % pour la Commission et les États membres). Les députés souhaitent en outre accroître l’efficacité énergétique européenne de 35 % d’ici 2030. Des positions qui seront défendues dans les négociations à venir sur le paquet « Énergie propre ».

ENGIE mise sur les énergies renouvelables

ENGIE est déjà un acteur majeur de la production d’énergies vertes, avec un objectif de 25 % d’énergies renouvelables dans son portefeuille de production d’ici 2020. Cet engagement se traduit par des investissements dans les filières du solaire, de l’éolien terrestre et maritime ou encore de l’hydroélectricité, mais également par un désengagement de l’industrie du charbon : depuis 2016, le Groupe a ainsi cédé ou fermé des centrales au charbon, au Royaume-Uni, en Pologne, aux États-Unis ou encore en Australie.

Source : “The European Power Sector in 2017”, Sandbag/Agora Energiewende, janvier 2018.

Retour liste