menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
17
nov
2017

Le parc photovoltaïque mondial bat de nouveaux records

Jamais autant de capacités solaires n’avaient été installées qu’en 2016, et la croissance du marché mondial de photovoltaïque dépasse toutes les prévisions : c’est ce que révèle le dernier bilan annuel réalisé par SolarPower Europe*. ENGIE s’engage pour que l’énergie solaire puisse déployer son potentiel partout dans le monde.

Les capacités mondiales d’énergie solaire ont atteint près de 300 gigawatts (GW) en 2016. 100 GW de capacités supplémentaires devraient s’y ajouter en 2017, selon SolarPower Europe qui tablait initialement sur 80 MW de nouvelles mises en service. 

Une évolution portée par les investissements chinois et par la baisse des coûts de production

En 2016, 76,6 gigawatts (GW) de capacités solaires ont été installées à l’échelle mondiale. Celles-ci devraient croître de plus de 30 % en 2017.

La Chine devrait représenter plus de la moitié de l’ensemble des nouvelles capacités installées (avec déjà 42 GW mis en service sur les neuf premiers mois de l’année). Quant à l’Europe, elle devrait avoir installé 7,5 GW supplémentaires à fin 2017, une hausse de 10 % par rapport à 2016.

Le développement du solaire est encouragé par la diminution des coûts de production : grâce aux progrès technologiques et à de bonnes conditions de financement, cette énergie est devenue très compétitive – au point que le solaire à l’échelle industrielle est aujourd’hui meilleur marché que le charbon et les centrales nucléaires.

Des perspectives prometteuses

Les capacités solaires installées devraient, selon le rapport de SolarPower Europe, continuer à croître, pour dépasser 400 GW dans le monde en 2018, 500 en 2019, 600 en 2020 et 700 en 2021**. Seul bémol : la demande pourrait croître plus rapidement encore que les capacités de production, pour atteindre 1 térawatt dès 2021**.

ENGIE, moteur du développement de la filière solaire

C’est précisément l’objectif de l’Initiative Terrawatt, une organisation mondiale à but non lucratif initiée par ENGIE à l’occasion de la COP21 : atteindre 1 térawatt de capacités solaires additionnelles d’ici 2030, en permettant à tous les acteurs concernés – gouvernements, énergéticiens, équipementiers, financiers, ONG, etc. – de promouvoir la production et la fourniture d’une énergie solaire à un coût abordable partout dans le monde.

Le Groupe ENGIE a fait du solaire un pilier de son engagement en faveur des énergies renouvelables.

Pour ses clients, ENGIE mise en effet sur le développement de l’autoconsommation d’électricité et propose des offres d’énergie photovoltaïque, pour les particuliers, les entreprises et les collectivités en France, mais aussi en Belgique et en Australie

Du côté de la production, le Groupe investit à la fois dans des projets à forte capacité – en Chine, en Inde, au Chili, au Mexique, et bien sûr en Europe –, dans des projets innovants comme la centrale thermique à concentration de Kathu en Afrique du Sud, mais également dans de micro-réseaux locaux connectés à des panneaux photovoltaïques, par exemple dans le village de Ketumbeine en Tanzanie. L’objectif de ces micro-grids : décentraliser la production d’énergie pour la rapprocher autant que possible du lieu de consommation ou proposer des solutions d’accès à l’énergie à des populations éloignées des réseaux électriques. Ainsi, le Groupe s’est récemment associé à l’entreprise Fenix, spécialisée dans les installations solaires domestiques en Afrique. 


* Source : « Global Market Solar Demand to Reach 100GW in 2017 », SolarPower Europe.

** Source : « Global Market Outlook for Solar Power/2017-2021 », SolarPower Europe.  

Retour liste