ENGIE établit des relations et des accords de collaboration avec ses partenaires chinois dans de nombreux secteurs de l'industrie de l'énergie, du gaz naturel jusqu’au gaz naturel liquide (GNL), aux énergies renouvelables, et aux services énergétiques et d'ingénierie dans le cadre de projets menés en Chine et dans d'autres marchés.

La stratégie d'ENGIE en Chine

ENGIE axe son approche de la transition énergétique sur la décentralisation de la production d'énergie et des solutions énergétiques, sur l'application des technologies digitales dans le secteur de l'énergie et sur l'expansion de l’énergie bas carbone (gaz et énergies renouvelables). Cette stratégie et cette vision ont un impact positif sur les activités d'ENGIE en Chine, parce qu'elles correspondent pleinement à la vision de la structure future de l'énergie prônée par les dirigeants chinois : « Bâtir un système énergétique moderne, propre, à faible émission de carbone, sûr et efficace ».

ENGIE présente sa stratégie sur le marché chinois à travers les aspects suivants :

  • Énergie renouvelable : notamment l’énergie solaire photovoltaïque, l’énergie solaire à concentration (CSP), l’éolien et les petites centrales hydroélectriques.
  • Gaz vert : notamment les activités rattachées au biogaz et à l'hydrogène.
  • Solutions pour les territoires et l'industrie : notamment les systèmes urbains de chauffage et de refroidissement reposant sur la production combinée de refroidissement, de chaleur et d’électricité (CCHP) et la cogénération de chaleur et d'électricité (CHP), les systèmes de charge des véhicules électriques, les services intelligents de construction et d'efficacité énergétique.

En outre, les activités d’ENGIE en Chine soutiennent également le Groupe :

  • En développant des projets communs avec des partenaires chinois dans des pays tiers (en accord avec l’initiative du gouvernement chinois « La ceinture et la route »).
  • En optimisant les achats du Groupe par l’acquisition des équipements et des services en Chine.

Les solutions d'ENGIE en Chine – Aider les villes à surmonter les défis de la durabilité

  • Approvisionnement en gaz naturel – ENGIE garantit l'approvisionnement en énergie de Pékin
    En août 2016, ENGIE et BGG ont conclu un marché pour la livraison de dix cargaisons de GNL, afin de compléter l’approvisionnement en gaz naturel de la ville de Pékin pendant la saison hivernale 2016-2017. La première cargaison est arrivée le 27 novembre 2016 et a été déchargée au terminal de réception de GNL Caofeidian de PetroChina.
  • Investissement en capital – Développer les énergies renouvelables en Chine pour un avenir faible en carbone
    Le 18 avril 2017, ENGIE Chine a signé un Accord pour une prise de participation à hauteur de 30 % du capital d’UNISUN, une entreprise spécialisée dans le solaire photovoltaïque en Chine. Fin 2017, UNISUN aura développé des projets PV d’environ 550 MW au total (dont 450 MW de projets PV en 2017 seulement), comprenant de l’énergie solaire en réseau et distribuée.
  • Des systèmes distribués d’approvisionnement en énergie pour un meilleur rendement énergétique
    La centrale énergétique de chauffage et de refroidissement du quartier d’affaires Danzishi de Chongqing est détenue, construite et exploitée par SinoFrench Energy Services Co., Ltd (une société cofondée par Chongqing Gas Group et ENGIE). Pour fournir des services intégrés de distribution d'énergie comme le froid, la chaleur, l'eau chaude et l'électricité aux 800 000 mètres carrés de bâtiments de ce quartier d’affaires, cette centrale utilise l'eau du fleuve Yangtze en tant que ressource renouvelable, le gaz naturel comme combustible et des technologies de pompes à chaleur à eau.
  • Une ambition mondiale avec les acteurs chinois
    Cela fait plusieurs années qu’ENGIE collabore étroitement avec des entreprises chinoises d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction et des fournisseurs chinois d'équipement dans le cadre de projets à l'étranger. En qualité d’actionnaire de la centrale hydroélectrique de Jirau (3 750 MW) au Brésil, ENGIE a collaboré avec DEC (Dongfang Electric Corporation) et ENGIE Tractebel afin d'assurer un service complet d'inspection de la fabrication pour les 22 turbogénérateurs fabriqués par DEC en Chine pour cette installation. La centrale hydroélectrique de Jirau, la plus importante de ce type au Brésil, a été inaugurée le 16 décembre 2016.
  • Transfert de technologie – La technologie à faible dégagement de NOx d’ENGIE participe à la lutte contre la pollution de l'air à Pékin
    Pour aider à faire face à la pollution de l'air à Pékin, ENGIE Chine s’associe à sa coentreprise BUGET pour réaliser la première rénovation d’une chaudière à gaz au Kede College de la Capital Normal University à Pékin, en utilisant une technologie à faibles émissions de NOx.
    Cette technologie à faibles émissions de NOx présente un triple avantage : elle améliore le rendement thermique de la chaudière, réduit efficacement les émissions de NOx et diminue les coûts d'investissement et d'exploitation par rapport à d'autres dispositifs de recyclage des pertes de chaleur associées aux gaz de combustion. De la mi-février à début mars 2017, l'équipe technique d’ENGIE a participé à la mise en service de la chaudière rénovée et a obtenu des résultats satisfaisants et stables :
    • Les émissions de NOx ont été évaluées à 23 mg/m3, et respectent donc les normes d'émission les plus strictes du gouvernement de Pékin, établies à moins de 30 mg/m3.
    • Ce rendement est équivalent à celui d’une chaudière de récupération de chaleur équipée d'une pompe à chaleur, mais avec un coût d'investissement réduit de près de 50 %.

    ENGIE en Chine en quelques dates

    1885 : ENGIE (Gaz de France) signe un accord de coopération gazière avec le Bureau des services publics de la municipalité de Pékin.


    1991 - 2000 : ENGIE (Gaz de France) conclut plusieurs contrats d'ingénierie du gaz à Beijing, Chengdu, Xian et Shanghai.
    En 1996, ENGIE (Gaz de France) conçoit une installation de liquéfaction de gaz industrielle pour un client chinois en Chine.


    2008 : Établissement du Bureau de représentation d’ENGIE (GDF SUEZ) en Chine (Pékin).


    2009 : ENGIE (GDF SUEZ) lance ses Services de l'énergie en Chine avec un premier réseau de chauffage et de refroidissement à Chongqing.


    2010 : ENGIE (GDF SUEZ) commence à approvisionner la Chine en GNL : première cargaison de GNL livrée au terminal de GNL de Shanghai.


    2011 : ENGIE (GDF SUEZ) conclut un partenariat mondial avec le fonds souverain chinois CIC octroyant à ce dernier une participation de 30 % dans les activités d'exploration et de production d'ENGIE (GDF SUEZ).
    ENGIE (GDF SUEZ) a vendu 2,3 millions de tonnes de GNL à la China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), avec des livraisons à compter de 2013.


    2012 : ENGIE (GDF SUEZ) entame une coopération avec PetroChina pour explorer le potentiel de gaz en amont au Qatar.


    2013 : ENGIE (GDF SUEZ) commence à fournir des services d'expertise en matière de stockage souterrain du gaz en Chine avec PetroChina (support technique pour l'évaluation de six sites de stockage de gaz de PetroChina).
    ENGIE (GDF SUEZ) travaille en coopération avec la CNOOC : arrivée du premier terminal flottant de regazéification du GNL en Chine (pour la CNOOC à Tianjin).
    ENGIE (GDF SUEZ) signe un contrat de gestion de projet et de conseil pour les travaux d'extension du terminal GNL Wuhaogou à Shanghai.
    ENGIE (GDF SUEZ) fournit également des services d'ingénierie et de formation à diverses sociétés gazières en Chine, notamment dans le domaine de la distribution de gaz et du GNL.


    2014 : ENGIE (GDF SUEZ) signe un accord de coopération avec le Beijing Enterprise Group (BEG) pour développer des projets de gaz naturel et d'efficacité énergétique en Chine. Les présidents français et chinois Xi Jinping et François Hollande étaient présents pour la signature.


    2015 : La première cargaison de GNL d’ENGIE destinée à la ville de Pékin est déchargée au terminal Caofeidian, afin de contribuer à satisfaire la demande de gaz de la ville pendant la saison d'hiver. Cette livraison est un premier exemple, parmi tous les acheteurs chinois de GNL, de réception par un tiers et de transport par gazoduc et représente à ce titre un signe clair des mesures prises par les autorités chinoises en faveur d’un accès ouvert et équitable.


    2016: En août 2016, ENGIE et BGG concluent un marché pour la livraison de dix cargaisons de GNL, afin de compléter l’approvisionnement en gaz naturel de la ville de Pékin pendant la saison hivernale 2016-2017. La première cargaison est arrivée le 27 novembre 2016 et a été déchargée au terminal de réception de GNL Caofeidian de PetroChina.


    2017: ENGIE Chine signe un Accord pour une prise de participation à hauteur de 30 % dans le capital d’UNISUN, une entreprise spécialisée dans le solaire photovoltaïque en Chine. Cet investissement représente pour ENGIE une occasion de pénétrer sur le marché de l’énergie renouvelable le plus vaste et le plus prometteur au monde. Il démontre une fois encore l'ambition d'ENGIE à devenir le chef de file de la transition énergétique dans le monde.