Alternative text

ENGIE x TERRES DE MONTAIGU FRANCE

BUSINESS CASE

Comment l’économie circulaire fédère les énergies d’un territoire ?

Par ENGIE - 25 février 2021 - 17:42

L’unité de production de biométhane de la communauté de communes Terres de Montaigu, en Vendée, est issue d’une étroite concertation avec la collectivité et ses acteurs. Elle permet de valoriser chaque année 30 000 tonnes de substrats produits par les exploitations agricoles et sites alimentaires du territoire. Elle est associée à une centrale photovoltaïque, qui couvre en électricité renouvelable autoconsommée une partie des besoins du site.    

 

La solution d’ENGIE : économie circulaire et autonomie énergétique 

 

Pour répondre aux enjeux de la transition vers la neutralité carbone des territoires, ENGIE développe des unités de production locale de gaz renouvelable. Mise en service en 2019, la centrale de biométhane implantée sur la commune de Montaigu, en Vendée, valorise 30 000 t/an de matières organiques issues des exploitations de 20 agriculteurs partenaires du projet, des sites de production agroalimentaires et de la collectivité.  

 

En méthanisant ces substrats, la centrale biogaz permet d’injecter chaque année 2,2 millions de mètres cubes de biométhane dans le réseau de distribution de gaz, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 1 800 foyers chauffés au gaz.  

 

Les bénéfices pour la collectivité sont nombreux. Le digestat produit (résidus issus de la méthanisation des déchets organiques) est récupéré et épandu sur les terres cultivées, remplaçant les fertilisants chimiques et engrais d’origine fossile. La mise en place de pipelines transportant le lisier et une partie du digestat limite les émissions de gaz à effet de serre liées au transport. Et pour améliorer la performance énergétique de l’unité de biométhane, une centrale photovoltaïque a été installée sur ses bâtiments. L’électricité produite est donc directement autoconsommée à hauteur de 20 % des besoins du site. 

 

Ce projet global permet de développer les énergies renouvelables en s’appuyant sur l’économie circulaire du territoire. Soutenu par l’Ademe et l’Agence de l’Eau des Pays de la Loire, il fait partie des 80 projets développés par ENGIE dans l’objectif de produire un volume de 5 TWh/an de biométhane à l’horizon 2030. 

 

« Ce nouvel équipement sur Terres de Montaigu qui associe les agriculteurs du territoire est un bel exemple d’innovation technologique au service de la préservation de l’environnement et de la transition énergétique. »
Antoine Chéreau, Président des Terres de Montaigu, Maire de Montaigu – Vendée 

 

  • 2,2 millions m3 de biométhane (soit 22 GWh/an) sont injectés dans le réseau chaque année, c’est l’équivalent de la consommation de gaz de 1 800 foyers. 
  • 250 Nm3/h injecté en continu dans le réseau de distribution de gaz. 
  • 5 000 tonnes de CO2 évitées par an : c’est l’équivalent des émissions annuelles d’environ 2 500 voitures neuves.