ÉNERGIE SOLAIRE

En Vendée, ENGIE lance la première communauté énergétique renouvelable pour partager l’électricité solaire entre voisins d’un même quartier

Par ENGIE - 30 juin 2020 - 17:30

Harmon’Yeu, lancé avec la mairie de l’Île d’Yeu, est un projet d’autoconsommation collective basé sur l’énergie solaire. Premier du genre en France, il permet à 23 foyers de partager l’électricité produite par 5 d’entre eux grâce à des panneaux photovoltaïques installés sur leur toit. L’électricité non consommée instantanément est stockée dans une batterie commune puis dans des ballons d’eau chaude pour être utilisée ultérieurement. L’énergie est répartie de manière dynamique grâce à un logiciel intelligent développé par ENGIE.

 

Le 2 juillet, ENGIE, la mairie de l’Île d’Yeu et 3 autres partenaires inaugurent avec les habitants l’expérimentation Harmon’Yeu. Commencé en novembre 2018, le projet a rencontré l’adhésion des habitants de 23 maisons de la municipalité vendéenne. Après des rencontres et des tests d’éligibilité technique, ENGIE s’est chargé de la pose du matériel. La production a commencé en mars 2020 pour une durée d’expérimentation fixée à deux ans. 

 

Un fonctionnement inédit

ENGIE fournit aux producteurs des panneaux solaires et un onduleur. Les consommateurs et les producteurs bénéficient de l’installation d’une prise communicante et de petits modules tiko permettant de mesurer les données de consommation énergétique. 64 panneaux solaires ont été installés sur 5 maisons individuelles volontaires, pour une puissance solaire totale de 23,7 kWc. La communauté bénéficie également d’une batterie de stockage commune, installée chez un consommateur.

projet d’autoconsommation Harmon’Yeu

Comme dans la trentaine d’autres expériences d’autoconsommation collective en France, l’énergie produite est utilisée par les consommateurs. Mais, et c’est une première en France, elle est également produite par plusieurs maisons individuelles, transportée vers une batterie de stockage en cas de surplus et allouée aux maisons par un logiciel intelligent développé par ENGIE Laborelec. Sur les 3 premiers mois d’expérimentation, 96% de l’électricité produite est ainsi consommée, couvrant 28% des besoins des foyers concernés. 

 

Sur le plan juridique, le projet est organisé sous forme de Personne Morale Organisatrice. une association, nommée « Communauté d’énergie Ile d’Yeu » rassemblant les producteurs et les consommateurs. Cette opération d’autoconsommation collective a été rendue possible récemment grâce à un cadre réglementaire élargi et la volonté croissante des Français de se fournir en énergie renouvelable. 

 

Apport environnemental et volonté locale

Cette expérience est le résultat du partenariat entre ENGIE et la municipalité de l’Île d’Yeu, soutenu par Vendée Habitat, le Syndicat Départemental d’Énergie et d’équipement de la Vendée et l’association Elise qui “propose aux collectivités des partenariats pour l’accompagnement des particuliers dans leur projet de construction, rénovation ou mise en place d’énergies renouvelables”. La volonté locale et l’engagement des habitants ont été indispensables pour faire naître ce projet, également certifié par l’association SMILE (SMart Ideas to Link Energies : Idées neuves pour connecter les énergies) active en Bretagne et dans les Pays de la Loire.

 

Pour les habitants, outre l’accélération pour la transition énergétique et écologique à laquelle ils contribuent directement, cela représente une économie sur la facture d’électricité1. Une interface dédiée leur permet de suivre leur consommation et production, individuelle et collective, en temps réel 24h/24 et 7j/7.

 

L’autoconsommation collective : une solution d’avenir sur laquelle mise ENGIE

Après avoir démocratisé l’électricité verte auprès des Français en 2016 (grâce au dispositif des garanties d’origine renouvelable), le Groupe encourage ses clients depuis 2017 à l’autoproduction locale avec sa gamme de solutions modulables et clé en mains  en autoconsommation individuelle intitulée My power. Ce projet d’autoconsommation collective pour des particuliers constitue un engagement supplémentaire d’ENGIE dans ses actions menées en faveur de la transition énergétique. 

L’objectif d’ENGIE est d’encourager, de développer et de proposer à ses clients particuliers une toute nouvelle façon de concevoir et de consommer leur énergie. L’enjeu est de leur offrir la possibilité de partager une énergie d’origine renouvelable, locale et moins coûteuse, qu’ils habitent en maison ou en appartement, qu’ils soient propriétaires ou locataires. C’est le cas en Belgique (Oud-Heverlee, Région Flamande) où une expérimentation similaire à celle de l’Île d’Yeu, réunissant une quinzaine de voisins est développée par les équipes ENGIE Laborelec. Ces expérimentations permettront à ENGIE d’affiner son savoir-faire et ses offres pour l’autoconsommation collective.

 

1 En fonction de la répartition de l’énergie produite, à consommation équivalente et prix équivalent de l’énergie, les participants seront invités à estimer les réductions sur facture.

Votre avis sur nos contenus nous intéresse. Aidez-nous à les améliorer, en répondant à ce questionnaire.