ENERGIES RENOUVELABLES

Energies renouvelables émergentes : nos projets pionniers

Par ENGIE - 30 décembre 2020 - 17:29

En France comme à l’international, ENGIE développe des infrastructures et des démonstrateurs qui posent les jalons de demain, notamment grâce aux biogaz et à l’hydrogène vert. Impliquant nos partenaires, les collectivités et les entreprises, nous développons les nouvelles voies de décarbonation dans l'industrie, les bâtiments et les transports. Découvrez 7 de nos projets pionniers. 

>> Voir aussi « Energies renouvelables émergentes : de la recherche à la filière industrielle »

La plateforme de test SPORE, un micro-réseau multi-fluides adapté aux territoires isolés

Paragraph content

: sur l’île de Semakau au large de Singapour.

Date-clé : Inauguré le 26 novembre 2020.

Capacité à terme : 650 kW d’électricité produits par un micro-réseau multi-fluides.

Un temps d’avance : SPORE (Sustainable Powering of Off-grid Regions) est un laboratoire à ciel ouvert où sont testées des solutions innovantes bas carbone. Il comprend un système d’électrolyseurs et de piles à combustibles qui convertit les énergies solaires et éoliennes en hydrogène. Ce gaz vert sert ensuite à alimenter un véhicule électrique, via une pile à combustible, ou est réinjecté dans le réseau sous forme d’électricité.

Voir le communiqué de presse
 

(Vidéo en anglais)

REIDS-SPORE Semakau 3

GAYA, la plate-forme expérimentale de production de gaz renouvelable

Paragraph content

: Saint-Fons, France

Un temps d’avance : C’est une première mondiale, le 17 novembre 2020, un an après la production de biométhane à partir de biomasse forestière, la plateforme GAYA franchi une étape historique avec ses premiers mètres cubes de gaz renouvelable produits à partir de Combustibles Solides de Récupération (CSR), majoritairement composés de bois, papiers, cartons ou encore de plastiques issus de déchets d’activités économiques.

femme plateforme GAYA

GRHYD, les premiers démonstrateurs en France pour le power to gas

Paragraph content

: Dunkerque, France

Date-clé : de 2018 à octobre 2020.

Capacité installée : 100 logements, la chaufferie d’un centre de soins d’un quartier neuf et la flotte de bus alimentés par un nouveau gaz composé d’hydrogène et de gaz naturel, l’hythane.

Un temps d’avance : Jusqu’à 20 % d’hydrogène ont été injectés dans le réseau de gaz naturel du quartier.
 

Gaz naturel gaziniere

Yuri-Pilbara, l’usine en conversion pour l’hydrogène vert

Paragraph content

: en Australie-Occidentale

Date-clé : Mise en service en 2023.

Capacité à terme : 10 MWc d’électricité photovoltaïque (horizon 2028) ; 625 t/an de capacité de production d’hydrogène renouvelable.

Un temps d’avance : L’usine, qui fonctionnait au gaz naturel, sera alimentée en hydrogène renouvelable, obtenu à partir d’énergie solaire pour produire de l’ammoniac vert. La production d’ammoniac issue d’hydrogène renouvelable ouvre ainsi au groupe norvégien, Yara, la voie vers la production d’engrais décarboné. 
 

Yara

Centrale biogaz des Terres de Montaigu, ou la boucle locale vertueuse

Paragraph content

: à Montaigu-Vendée, (Saint-Hilaire-de-Loulay), France

Date-clé : Mise en service en 2019.

Capacité : 22 GWh/an de biométhane, l’équivalent de la consommation de gaz de 1800 foyers ; 250 Nm3 injecté en continu dans le réseau de transport de gaz.

Un temps d’avance : L’unité produit sa propre électricité à partir d’un système photovoltaïque de 313 kWc. Elle valorise les substrats de 20 exploitations agricoles environnantes transportés en partie par des canalisations qui limitent le recours au transport routier. Enfin, le biométhane produit est injecté dans les réseaux de gaz (industriels et consommateurs domestiques). 

Voir la fiche descriptive de la centrale

Centrale Biogaz Saint-Hilaire de Loulay

RHyno, le premier camion minier à hydrogène

Paragraph content

: En Afrique du Sud.

Date-clé : Le premier démonstrateur sera opérationnel au 2e semestre 2021.

Capacité : 3,5 MW pour l’électrolyseur, 1000 kg de stockage, 9000 m2 d’installations pour la chaine d’approvisionnement de l’hydrogène.

Un temps d’avance : En partenariat avec le groupe Minier Anglo-American, le projet RHyno développe et testera le premier camion minier à hydrogène vert au monde, en s’appuyant sur une chaine d’approvisionnement complète. Une avancée majeure pour décarboner le secteur minier très émetteur de gaz à effet de serre. 
 

WindFloat Atlantic, le premier parc éolien flottant d'Europe continentale

Paragraph content

 : à 20 kilomètres au large des côtes de Viana do Castelo, au Portugal 

Date-clé : en octobre 2019, la première des trois turbines de 8,4 MW a été installée, complétée d’une seconde en décembre 2019, puis d’une troisième en juin 2020.

Capacité à terme : 25 MW, l'équivalent des besoins en énergie de 60 000 personnes chaque année.

Un temps d’avance : premier parc éolien flottant semi-submersible au monde, WindFloat Atlantic repose sur le succès du prototype WindFloat1, en service de 2011 à 2016. 
 

Dock 90 WFA3

Votre avis sur nos contenus nous intéresse. Aidez-nous à les améliorer, en répondant à ce questionnaire.