Retour

Nos engagements pour le climat

Convaincu de l’urgence climatique et conscient l’importance de notre rôle en la matière, notre Groupe s’est donné comme ambition de contribuer à une transition pour un monde neutre en carbone en faisant de la maîtrise de ses émissions de gaz à effet de serre un enjeu majeur. Depuis 2015, nous nous sommes résolument inscrits sur une trajectoire en ligne avec l’Accord de Paris*. Nous avons ainsi réduit drastiquement les émissions liées à nos activités industrielles et venons d’obtenir la certification SBT* pour nos nouveaux objectifs 2030, une étape décisive vers la neutralité carbone du Groupe. Enfin, votée à l’Assemblée générale en 2020, notre raison d’être concilie performance économique et impact positif sur les personnes et la planète. 

 

Un engagement précoce pour le climat

Depuis une quinzaine d'années l’action de notre groupe s'est inscrite dans la lutte contre le changement du climat. Cet engagement a pris un nouvel élan en 2015, avec la mise en œuvre d’un plan d’action, complété par des objectifs et des engagements internationaux et faisant l’objet d’un reporting détaillé. Depuis, nous avons fortement réduit nos émissions de gaz à effet de serre (GES). Pour cela, nous avons procédé à des changements stratégiques radicaux, en nous concentrant sur nos activités bas carbone et en aidant nos clients à consommer moins d’énergie, une énergie plus verte et pour plus de confort. Un modèle qui couvre les trois domaines de création de valeur durable : Personne, Planète, Profit. 

 

Résultat : nous avons réduit de 56% nos émissions de CO2 équivalent entre 2012 et 2018 et affichons en 2019, 93% d’activités faibles en CO2

 

  • Dès 2014, notre Groupe adopte un objectif ambitieux de réduction de 20% de l’intensité carbone de sa production d’électricité à 2020. 
  • Promotion des technologies les plus efficaces et les plus vertueuses (efficacité énergétique, chaudières à condensation, pompes à chaleur, énergies renouvelables, …).
  • Implication dans la construction du cadre international relatif à la lutte contre le changement climatique via l’adhésion et le soutien à des initiatives telles que : Le Fonds prototype Carbone de la Banque Mondiale, Caring for Climate (United Nations Global Compact) ou Task-force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD*).
  • Soutien aux initiatives de développement des prix du carbone (Carbon Pricing Leadership Coalition, Leaders du Climat WEF, Renforcement ETS pour un meilleur signal prix, Commission Quinet en France…) et adoption en 2015 d’un prix interne du carbone qui a facilité le désengagement des activités charbon.
  • Renforcement de la transparence et de la qualité du reporting.
  • Dialogue soutenu sur la question climatique avec les ONG de longue date, et plus récemment, avec les investisseurs.

 

Anne Chassagnette« Le changement climatique est un enjeu majeur pour le Groupe. Cet enjeu est devenu un enjeu business qui nourrit ses offres de services et sa création de valeur future. Soutenu par l’implication grandissante de ses consommateurs et parties prenantes, mais également par les recommandations des acteurs financiers et de la TCFD, le Groupe est aujourd’hui en bonne voie pour concilier performance financière et RSE. »

 

Anne Chassagnette Directrice de la RSE du Groupe et Directrice Générale du fond d’investissement à impact, Rassembleurs d'Energies.

 

Des objectifs à 2030 sur la réduction de notre empreinte carbone

Avec un objectif de 9 GW d’énergies renouvelables mises en service sur 2019-21 désormais intégralement sécurisé, associé à notre désengagement à un rythme soutenu du charbon, notre business model évolue rapidement en conformité avec notre raison d’être. 
 

Des objectifs à 2030 sur la réduction de notre empreinte carbone

Pour réduire nos impacts par une création de valeur durable, nous avons étoffé nos indicateurs de performance RSE avec une nouvelle liste de 19 objectifs pour 2030.

Voir nos objectifs RSE

 

Au sein de cette liste, deux objectifs-clés, liés au changement climatique, seront pilotés de manière continue car ils jouent un rôle important dans le développement d’ENGIE : 

 

  • réduire les émissions de gaz à effet de serre issus de la production d’électricité à 43 Mt contre 149 Mt en 2016 (pour 80Mt en 2019). ENGIE a obtenu par ailleurs la certification 2° C par la SBTi* ;
  • augmenter à 58% la part des énergies renouvelables dans le mix des capacités de production électrique, contre 20% en 2016 (pour 28% en 2019).

En savoir plus sur ces deux objectifs

2020, une nouvelle étape : ENGIE se dote d’une raison d’être

La définition de notre raison d’être est une nouvelle étape dans l’histoire de l’entreprise et permet de rallier l’ensemble de nos collaborateurs et de nos parties prenantes à un objectif commun : concilier performance économique et impact positif pour les personnes et la planète. 

Accéder à la raison d'être d'ENGIE

 

Pour en savoir plus :

ENGIE, leader de la transition bas carbone, publie chaque année un tableau de bord des indicateurs de la Transition énergétique dans le monde, et du Climat en particulier. 

 

(*) Glossaire du Climat

  • Accord de Paris ou COP21 : en 2015, la Conférence de Paris s’est conclue sur un premier accord qui prévoit de limiter l’augmentation de la température à 2°C et chaque fois que possible, d’aller vers l’objectif de 1,5° par rapport à l’ère pré-industrielle. Le texte tient compte des besoins et moyens des pays signataires. Il est durable dans le temps avec des ambitions révisables à la hausse périodiquement.
  • SBT ou SBTi : Le Science Based Target (initiative) est un regroupement de méthodologies qui permettent de confirmer  sur une base scientifique que la trajectoire d’émissions GES d’une organisation donnée est compatible avec l’objectif de limitation à 2°C ou 1,5°C de la température moyenne de la planète. Certaines de ces méthodes s’appuient sur la notion de budget carbone réparti entre les différents secteurs d’activités. Plus d’informations sur la certification SBT.
  • TCFD : La TCFD a été créée par le G20 pour définir des recommandations concernant la transparence financière des entreprises en matière de climat.