Yves Le Gelard

Tribune d’Yves Le Gelard, publiée le 1er août 2018

Les énergies renouvelables sont bien sûr l’un des 3 grands piliers de notre stratégie. Nous allons aussi bien au-delà : nous travaillons sur nos pratiques, nous développons des services efficaces pour limiter la pollution digitale de nos clients.

Notre premier levier d’action est la lutte contre l’ « infobésité ».

Les chiffres donnent le tournis : un salarié reçoit en moyenne 120 mails par jour. Chez ENGIE, nous avons mis en place un guide de bonnes pratiques pour limiter le surplus de mails. Nous recommandons par exemple d’utiliser notre réseau social d’entreprise ; cela limite le recours aux mails tout en favorisant de nouvelles manières de travailler plus collaboratives.

Nous travaillons également sur l’allongement de la durée de vie de nos équipements et les résultats sont spectaculaires. Nous avons réduit près de 30 % de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre liées à l’utilisation des outils numériques.

Notre second levier d’action est d’améliorer la performance énergétique des usines du Digital, les Data Centers

Ils représentent près de 5% de la consommation d’électricité mondiale, un pourcentage qui ne cesse d’augmenter d’année en année.

Notre métier : Les concevoir, les exploiter, les optimiser et les approvisionner en énergie verte.

Par exemple, aux Pays-Bas, ENGIE a conçu et construit pour Interxion, un des plus gros fournisseurs européens de services de data centers de colocation, un data center particulièrement innovant. Outre la fourniture d’énergie 100% renouvelable, ENGIE a mis au point un système de refroidissement remarquable, dit ATES (refroidissement par transfert de nappe aquifère).

Merlin, le nouveau data center de Capgemini situé à Swindon, au Royaume-Uni a été conçu avec l’aide d’ENGIE. Merlin est l’un des data centers les plus vertueux d’un point de vue environnemental et éco-efficaces au monde. Il économise 3,950 tonnes de CO2 par an avec sa capacité actuelle par rapport à une conception classique. Si tous les data centers britanniques étaient aussi efficaces, la réduction de CO2 serait égale à l'ensemble des émissions de transport combinées du pays. En outre, plus de 90 % des constituants de Merlin sont réutilisables et recyclables.

Enfin troisième composant : nous mettons en place des contrats de long terme avec nos grands clients visant à associer de façon directe une capacité de production renouvelable (Solaire, Eolien, Hydro) et leurs Data Centers. Nous comptons parmi nos clients en pointe sur ce sujet les grands acteurs mondiaux du numérique.

« Nous vivons une révolution industrielle dont les deux poumons, l'énergie et le digital, seront absolument indissociables l'un de l'autre » - Isabelle Kocher

Révolution énergétique et révolution digitale ne vont pas l’une sans l’autre : la révolution digitale a besoin des solutions de la révolution énergétique pour être durable écologiquement sur le long terme.

C’est une partie intégrante du progrès harmonieux, ambition collective que nous portons chez ENGIE.