RECHERCHE ET INNOVATION

La recherche et l’innovation au service du stockage des énergies renouvelables

Par ENGIE - 29 septembre 2020 - 14:08

Alors que le monde se détourne peu à peu des combustibles fossiles au profit des énergies renouvelables, le stockage de l’énergie devient un enjeu majeur. Depuis quelques années, ENGIE investit dans la recherche et l’innovation. Le Groupe a aussi acquis la startup EPS pour travailler au déploiement de solutions de stockage d’énergie verte.

 

Découvrez tous les chapitres de notre dossier thématique Recherche et Innovation

 

Augmenter significativement la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique impose la recherche de méthodes performantes de stockage. Lorsque les conditions météorologiques ne permettent la production d’électricité de source renouvelable (absence de soleil ou de vent), il devient en effet nécessaire de pallier l’intermittence de l’énergie issue du solaire ou de l’éolien. Les solutions de stockage peuvent ainsi accroître la qualité et la fiabilité de l’électricité, que ce soit pour un usage quotidien ou critique. Du reste, à mesure que les coûts de stockage baisseront, il deviendra de plus en plus rentable d’utiliser des énergies renouvelables.

 

De nouvelles technologies de stockage des énergies renouvelables

L’équipe de recherche du laboratoire « Stockage d’énergie » d’ENGIE se concentre sur les technologies et les solutions destinées à rendre le stockage de l’énergie compétitif, écologique et adapté aux grandes industries. Nous sommes toujours à l’affût de nouvelles technologies alliant utilité et rentabilité. Pendant plusieurs années, nous avons focalisé notre attention sur les batteries lithium-ion (Li-ion) et leur application au sein d’ENGIE, en réponse aux besoins des clients du Groupe. Nos travaux nous ont permis de comprendre le fonctionnement électrochimique afin de définir des recommandations pour exploiter ces batteries Li-ion de la manière la plus efficace et la plus sûre pour des solutions de stockage, contribuant ce faisant à la réussite de projets commerciaux.

Laboratoire « Stockage d’énergie » d’ENGIE

Nous avons lancé un plan stratégique de recherche sur les batteries à flux redox (RFB), une famille technologique nouvelle, moins mature mais qui promet de nombreux avantages dont un coût nivelé de stockage plus bas, l’absence de risques de feu et d’explosion, une longévité accrue sans dégradation des performances au fil du temps. Ces batteries permettent aussi une meilleure adéquation avec les applications qui réclament une capacité de stockage de plusieurs heures, comme le passage d’une source d’énergie renouvelable à une autre. ENGIE a mené une étude afin de comparer de nombreuses technologies RFB et sur les entreprises (des startups, pour la plupart) spécialisées dans leur conception. Les plus prometteuses ont déjà fait l’objet de tests dans nos laboratoires et feront partie des premiers projets d’expérimentation industrielle en 2021.

 

Une plateforme révolutionnaire pour gérer un mix 100% renouvelable

ENGIE EPS est une startup dont ENGIE a fait l’acquisition en 2017. Elle est depuis devenue la division technologique du Groupe spécialisée dans les systèmes de stockage de l’énergie, les micro-réseaux et l’e-mobilité, rendant possible la transition du système énergétique mondial vers des sources renouvelables et une production d’énergie décentralisée. Forte d’une équipe d’ingénieurs unique en son genre (composée de plus de cent personnes de quinze nationalités, dont un tiers possède un PhD ou un MBA), elle est à l’origine de 130 dépôts de brevets dans 33 pays, et de plus de 500 secrets industriels. Les produits d’ENGIE EPS sont développés de A à Z sur la plateforme HyESS, une technologie propriétaire révolutionnaire qui permet d’intégrer toutes les sources renouvelables à toutes les formules de stockage d’énergie, y compris les véhicules électriques. Cette entreprise a installé des systèmes de stockage et des micro-réseaux dans 23 pays et s’apprête à déployer sur l’île de Lifou le plus grand système d’électrification entièrement renouvelable au monde.

 

A Lifou, le stockage de l’énergie verte prend corps

A Lifou, le stockage de l’énergie verte prend corps

Depuis 2017, ENGIE travaille au déploiement d’un projet sur l’île de Lifou en Nouvelle  Calédonie qui produit de l’énergie verte ensuite stockée, visant à remplacer les générateurs diesel dont la centrale thermique de l’île est  équipée. Le soleil et le vent produisent de l’énergie qui est emmagasinée dans une unité de stockage de grande échelle, bénéficiant d’un système de gestion de l’énergie innovant, qui est entrée dans sa deuxième phase en 2019. Le système alimente Lifou en énergie 100 % verte plusieurs heures par jour, et stocke l’énergie excédentaire pour la réinjecter dans le réseau aux heures où cela est nécessaire, ce qui permet de limiter la consommation de diesel. ENGIE est convaincue que l’île de Lifou est appelée, une fois que ses besoins énergétiques seront couverts par des sources 100 % renouvelables, à devenir un modèle pour le monde entier.

Votre avis sur nos contenus nous intéresse. Aidez-nous à les améliorer, en répondant à ce questionnaire.