ENGIE au Congrès Mondial de la Nature

Par NB6141@engie.com - 31 août 2021 - 11:01

Le Congrès Mondial de la Nature est un évènement qui a lieu tous les 4 ans et qui a pour objectif de réunir les membres de l’UICN afin qu’ils votent leur recommandations (motions) à destination des instances internationales et des gouvernements/états. 
En parallèle du congrès, la biodiversité, comme le climat, a des COP qui ont lieu tous les 2 ans.

ENGIE est partenaire du Comité français de l’UICN. Le Comité français apporte au Groupe son expertise pour intégrer davantage la biodiversité dans sa stratégie et ses activités et ENGIE soutien et participe à des initiatives et projets menés par le Comité français de l’UICN. 
 

Les activités d’ENGIE étant en constante interaction avec la biodiversité et les écosystèmes naturels, le Groupe attache une importance majeure à ces enjeux. 

D’une part, les activités du Groupe sont en partie dépendantes des services rendus par les écosystèmes (ressource en biomasse, régulation des eaux et du climat) : la préservation de l’environnement est donc indispensable pour maintenir la disponibilité et la richesse des ressources naturelles disponibles que le Groupe utilise pour ses activités.

D’autre part, ces activités ont aussi un impact sur la biodiversité : fragmentation et perturbations des habitats générés par l’emprise territoriale des sites, notamment celle des réservoirs pour la production d’électricité d’origine hydraulique, perturbations de l’avifaune et des chiroptères par les parcs éoliens, etc.

De plus, la raison d’être d’ENGIE est d’agir pour accélérer la transition vers un monde neutre en carbone grâce à des solutions plus sobre en énergie et plus respectueuses de l’environnement, en conciliant performance économique et impact positif sur les personnes et la planète. Or pour agir en faveur de la neutralité carbone, du climat et de la planète, il faut impérativement prendre en compte le respect de la biodiversité.

 

Programme des interventions : 
 

ENGIE

CEO Summit

Paragraph content

Le 3 septembre, de 13h à 14h30
Lieu : Auditorium
Participants : Jean-Pierre Clamadieu (Président du conseil d’administration d’ENGIE), Pierre Chambon (Directeur Général Storengy France)


Description :

Il y a trois tables rondes durant le CEO Summit dont les thématiques sont : 

  • “Safeguarding nature across value chains”
  • “Creating new business models and opportunities”
  • “Enabling a nature-positive future”


Jean-Pierre Clamadieu interviendra dans la seconde table ronde au côté des dirigeants d’EDF, Shell, TotalEnergies et Veolia. 

Ce Sommet, est l’opportunité pour les entreprises de montrer les mesures mises en place pour accélérer la transformation en une société durable. Il permet aussi aux entreprises de lancer un appel urgent à l’action à l’intention des gouvernements, afin de définir de nouvelles politiques engageant les entreprises à agir davantage pour la nature. 

19h-21h cocktail donné par le Gouvernement français

L'engagement des entreprises pour la biodiversité, évènement pavillon Comité français de l’UICN

Paragraph content

Le 4 septembre, de 10h00 à 12h00
Lieu : Pavillon comité français de l’UICN
Participants : Elsa Favrot (Responsable projet envir. Direction RSE ENGIE), Pierre Chambon (Directeur Général Storengy France), Denis Leca (Responsable biodiversité Storengy France)


Description : 

10h-11h : Une séquence dédiée à la sensibilisation des salariés à la biodiversité
Denis Leca interviendra sur un créneau de 5 minutes pour présenter le module de formation « les cafés biodiv » mis en œuvre en 2021 sur les sites de Storengy.

11h-12h : Prise de parole des entreprises partenaires du Comité français de l’UICN
Les 9 entreprises partenaires (EDF, ENGIE, Storengy, Veolia, Heidelberg Cement France, Eqiom, L’Occitane, Primagaz, Nestlé Waters France) du Comité français de l’UICN présenteront à l’occasion de 2 tables rondes leurs actions concrètes qu’elles comptent réaliser en faveur de la biodiversité, pour contribuer au programme Nature 2030. Elles montreront aussi comment l’accompagnement du Comité français a permis de renforcer leur stratégie. 

Elsa Favrot, représentera le Groupe ENGIE et Pierre Chambon représentera Storengy France.

Concernant ENGIE, les engagements se décline selon 4 axes : 

  • Axe 1 – Empreinte au sol et continuités écologiques
  • Axe 2 – Changement climatique
  • Axe 3 – Chaîne d’approvisionnement
  • Axe 4 – Sensibilisation 


Cet événement sera suivi d’un cocktail inaugural. 

Pitch : « Biodiversité vue du ciel : quand les drones optimisent la protection des rapaces dans les zones d’éoliennes »

Paragraph content

Le 4 septembre, de 14h30 à 15h30
Lieu : Agora 2
Participants : Pauline Millot (chargée de mission RSE et Innovation, ENGIE France Renouvelables)


Description : 

La technologie peut s’avérer être un réel atout pour compléter les observations réalisées par les naturalistes sur le terrain. Dans le cadre des projets de développement des parcs éoliens, les drones sont parfois utilisés pour géolocaliser les nids des rapaces qui nichent au sol. Couplées au savoir-faire des écologues, les données récoltées grâce aux drones permettent de mettre en place des mesures de protection des nichées et participent par la même occasion à l’enrichissement des connaissances des espèces locales. 

Ce pitch sera l’occasion de mettre en évidence la complémentarité des techniques et savoir-faire au travers d’un exemple de coopération entre naturalistes locaux et développeurs éoliens. Le public sera également sensibilisé aux différentes possibilités offertes par les nouvelles technologies pour protéger la biodiversité. 

Réunion haut niveau des « engagés pour la nature » et cocktail Engagés pour la Nature et remise des nouvelles reconnaissances Entreprises et Partenaires

Paragraph content

Le 6 septembre matin
Lieu : Stand OFB
Participants : Pierre Chambon (Directeur Général Storengy France) et Denis Leca (Responsable biodiversité Storengy France)


Description :

Cocktail sous l’égide du directeur général de l’OFB, Pierre Dubreuil. 

Pitch ECO-FM

Paragraph content

Le 6 septembre après-midi
Lieu : Stand OFB
Intervenants : Pierre Chambon (Directeur Général Storengy France) et Denis Leca (Responsable biodiversité Storengy France)


Description :

Présentation commune par Terideal et Storengy du contrat ECO-FM sur le stand de l’OFB. 

Pitch : « Eoliennes et avifaunes : partager le ciel »

Paragraph content

Le 7 septembre, de 13h00 à 14h00
Lieu : Agora 1
Participants : Pauline Millot (chargée de mission RSE et Innovation, ENGIE France Renouvelables), Mailys Peter (Ingénieur projet biodiversité, CNR)


Description :

ENGIE et CNR présentent les dispositifs mis en place permettant de concilier préservation de l’avifaune et développement éolien.

L’objectif de cette intervention est de montrer comment les éoliennes et l’avifaune peuvent cohabiter durablement dans le paysage français en se partageant une ressource naturelle, inépuisable et renouvelable : le vent. A travers un voyage entre le ciel et la terre, nous allons montrer comment l’homme et les oiseaux peuvent se partager un même territoire dans toutes ses dimensions grâce aux moyens mis en œuvre par les développeurs éoliens, en collaboration avec les parties prenantes d’un territoire. Nous montrerons également comment cette cohabitation peut évoluer dans le temps, grâce aux avancées technologiques et des solutions innovantes pour que ce partage équitable soit la ligne directrice de la transition environnementale, énergétique et sociétale. 

Pitch : « Comment agroforesterie et éolien s'associent pour agir en faveur de la biodiversité »

Paragraph content

Le 7 septembre, de 16h00 à 17h00
Lieu : Agora 1
Participants : Mélanie Lebris (chargée de mission biodiversité, ENGIE Green)


Description : 

ENGIE montre les résultats du développement de l’agroforesterie en lien avec l’implantation d’éoliennes en milieu rural. 

ENGIE Green développe et exploite des parcs éoliens en France, dont un en milieu agricole dans les Ardennes, pour lequel l’étude d’impacts avait conclu à une perte d’habitat pour l’avifaune nicheuse. Pour compenser cet impact ENGIE Green a cofinancé la plantation d’arbres agroforestiers sur deux parcelles agricoles pour tester l’efficacité de cette mesure pour la biodiversité, et en particulier pour les oiseaux et les chauves-souris. Ce projet est mené en partenariat avec l’exploitant agricole, le Regroupement des naturalistes ardennais et l’Association française d’agroforesterie et ENGIE Green. Les deux associations ont démarré en 2019 un suivi de 5 ans des insectes, oiseaux et chauves-souris, ainsi qu’une étude du cycle de l’eau et du carbone. Ce projet est un exemple qui illustre l’interdépendance des questions énergétiques, agricoles et de protection de la biodiversité.  

Pitch engagement Entreprises Engagées pour la Nature (EEN-Act4nature France)

Paragraph content

Le 8 septembre, de 11h00 à 13h00
Lieu : Stand OFB
Participants : Elsa Favrot (Responsable projet envir. Direction RSE ENGIE),


Description : 

Présentation des engagements EEN-act4nature France, déposés en 2021, en même temps que les engagements act4nature international. Nous parlerons des principaux objectifs de la feuille de route 2020-2030 :

Axe 1 – Empreinte au sol et continuités écologiques
Que ce soit à la ville ou à la campagne, les sites d’ENGIE peuvent contribuer à la restauration des continuités écologiques et à la préservation de la biodiversité ordinaire. 

Axe 2 – Changement climatique
ENGIE est un acteur majeur de la transition énergétique et contribue donc à diminuer cette pression exercée sur la biodiversité. Cet axe est couvert principalement par les engagements Science Based Target du Groupe, reconnus début 2020. La mise en œuvre de solutions fondées sur la nature fait également partie des objectifs.

Axe 3 – Impacts directs et indirects
Les impacts sur la biodiversité sont répartis sur toute la chaine de valeur. Le Groupe intègre donc dans ses analyses de risques et opportunités les impacts potentiels des activités propres mais aussi ceux de la chaine d’approvisionnement.

Axe 4 – Sensibilisation
L’atteinte des engagements pris par le Groupe ne peut se faire sans l’implication de chaque salarié. Nous développons donc des outils de sensibilisation et de partage des bonnes pratiques accessibles à tous.

Engagements act4nature Groupe

Paragraph content

Le 8 septembre, de 13h00 à 17h30
Lieu : Stand act4nature
Coordination : Elsa Favrot, Malena Alvarez, direction RSE ENGIE


Description : 

Après-midi consacrée à la présentation des engagements biodiversité d’ENGIE et les actions concrètes mises en œuvre, avec par exemple : 

  • Le Biomonitoring avec les abeilles chez Storengy SAS
  • La gestion écologique des sites de stockage de gaz chez Storengy France 
  • La gestion de la biodiversité dans les énergies renouvelables
  • La contribution en recherche et développement à la biodiversité
  • L’optimisation des sites pour les polinisateurs aux Etats-Unis
  • La restauration des mangroves au Moyen-Orient
  • La protection des truites en Espagne dans le cadre de l’exploitation hydro-électrique

Bilan Act4nature

Paragraph content

Le 9 septembre, de 14h30 à 15h30
Lieu : Stand Comité français de l’UICN
Participants : Elsa Favrot (Responsable projet envir. Direction RSE ENGIE)


Description :

Présentation du bilan des engagements act4nature lancés en 2018. 

Les engagements étaient basés sur 3 ambitions : 

  • Identifier et faire connaître en interne l’ensemble des bienfaits et opportunités liés aux actions en faveur de la biodiversité
  • Mettre en place sur les sites du Groupe des démarches volontaires et concertées avec les parties prenantes
  • Ancrer la biodiversité comme une dimension à part entière de la performance du Groupe


La plupart des actions ont été achevé fin 2020, les actions inachevées ont été renouvelées dans les nouveaux objectifs.  

Fondation ENGIE

Petit-déjeuner thématique « Femmes engagées pour le développement durable »

Paragraph content

Le 4 septembre, de 8h30 à 10h00
Lieu : MUCEM
Participants : Jean-Pierre Clamadieu (Président du conseil d’administration d’ENGIE) et Philippe Peyrat (Délégué Général de la Fondation ENGIE)


Description :
 
Petit-déjeuner animé par Nathalie Simon. 

La Fondation ENGIE est mécène fondateur du MUCEM et a soutenu la réalisation du Musée des Migrations. 

La fondation soutient un programme d’accès à la culture du MUCEM : destination MUCEM,  un bus pédagogique qui va à la rencontre des publics éloignés (programme sur 3 ans). Fortement engagée dans la lutte contre la précarité et l’accès à la culture pour tous sur notre territoire, la Fondation ENGIE est mécène de cette opération. A Marseille, 28% de la population vit dans les quartiers prioritaires. Cette situation de précarité économique les prive d’un grand nombre d’activités, sportives mais aussi culturelles. Grâce à Destination Mucem, chaque dimanche, 70 enfants et adultes peuvent découvrir le Mucem avec le bus. L’animation démarre durant le trajet, avec les guides conférenciers, qui préparent à la visite des cinq espaces d’exposition.
Le MUCEM accueille l’œuvre d’art participative « Origamis for life » : la Fondation abonde pour chaque Origamis réalisé au profit d’un programme de meilleure alimentation dans les quartiers défavorisés.
 

Le-déjeuner est co-organisé avec le Muséum d’Histoire naturelle et le MUCEM

Thématique : « Femmes engagées pour le développement durable » - Animation par Nathalie Simon
40 participantes
En partenariat avec les associations Earth sisters et Respect Océan 
(ministre sollicitée : Sarah El Hary – secrétaire d’Etat à l’engagement)

La fondation ENGIE accompagne Earth sisters pour leur programme enfance & jeunesse ==>  2500 élèves de primaire et college sur 3 voiliers, avec leadership féminin et accès à l’énergie & biodiversité
==> partenaires des 2 promotions 31 femmes avec 31 projets de transition environnementale
 

Signature conventions de partenariat de la Fondation avec le Président du MUCEM et l’association Earth Sisters et remise de chèque pour l’opération « Origamis for life » en présence de l’artiste Charles Kaisin

Paragraph content

Le 4 septembre à 10h
Lieu : MUCEM
Participants : Jean-Pierre Clamadieu (Président du conseil d’administration d’ENGIE) et Philippe Peyrat (Délégué Général de la Fondation ENGIE)

Remise du Prix Musée de l’Homme / Fondation ENGIE

Paragraph content

Le 4 septembre, de 13h00 à 15h00
Lieu : Dôme de l’UICN
Participants : Jean-Pierre Clamadieu (Président du conseil d’administration d’ENGIE) et Philippe Peyrat (Délégué Général de la Fondation ENGIE)


Description :

Le prix talent de la recherche vise à favoriser les recherches sur le thème de la résilience des sociétés face au changement climatique, étudier le passé pour comprendre l’avenir. 
Cet événement se déroulera en présence de Bruno David, le président du Muséum d’Histoire naturelle, de Bérangère Abba, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la Biodiversité, Alain Bougrain-Dubourg et Gilles Bœuf. 

Remise des prix concours d'écriture "Petit Prince" (partenariat Fondation ENGIE en co-partenariat Fondation Saint Exupéry)

Paragraph content

Le 4 septembre, à partir de 15h00 
Lieu : Esplanade 3 des Espaces Générations Nature en extérieur (stand H4)
Participants : Philippe Peyrat (Délégué Général de la Fondation ENGIE)


Description :

Cet événement se déroulera en présence de Sarah El Haïry, secrétaire d’Etat chargée de la jeunesse et de l’engagement auprès du Ministre de l’Education. 

Signature du partenariat de la Fondation avec l’association Respect Ocean

Paragraph content

Le 4 septembre, à partir de 16h30
Lieu : Esplanade 3 des Espaces Générations Nature en extérieur (stand H4)
Participants : Jean-Pierre Clamadieu (Président du conseil d’administration d’ENGIE) et Philippe Peyrat (Délégué Général de la Fondation ENGIE)


Description : 

Cet événement se déroulera en présence de la Ministre de la Mer et d’un représentant de RespectOcean. 

Fondée par la navigatrice et scientifique Raphaëla Le Gouvello, Respect Ocean est une association Loi de 1901 qui regroupe des acteurs et des entreprises engagés pour un développement économique durable en faveur de la protection et de la préservation de l’océan, des littoraux et de leur écosystème. Le projet de l’association s’articule autour de l’idée que développement économique et protection de l'océan sont conciliables

L’association fédère près de 70 acteurs économiques et associatifs.

Présentation du projet : structuration d’un programme « biodiversité marine
et économie »


La biodiversité marine subit de nombreuses pressions provenant des activités humaines. 

Or, cette biodiversité assure des services indispensables à l’équilibre de la vie sur Terre. La prise en considération de la biodiversité doit être prioritaire dans la planification de tous les secteurs clés. Différents outils politiques, juridiques ont été élaborés pour tenter de gérer au mieux le milieu marin et les activités humaines mais leurs effets sont insuffisants. Les acteurs économiques ont un rôle crucial à jouer. 

RespectOcean souhaite ainsi développer un programme inédit “Biodiversité marine et économie ”en lien avec les Objectifs du Développement Durable des Nations-Unies, dans le cadre de “Partenaire engagé pour la Nature”. RespectOcean souhaite favoriser la meilleure prise en compte des enjeux liés à la biodiversité marine et côtière par le monde économique et accélérer ainsi la prise de conscience.

En détails :

  • Structuration d’un comité d’experts
  • Création d’un Club d’entreprises et animations de groupes de travail thématiques
  • Création d’outils et de recueils pour une meilleure prise en compte de la biodiversité marine.


Objectif :

  • Encourager et reconnaître les entreprises, les territoires et les partenaires qui s'engagent en faveur de la biodiversité marine et côtière.
  • Dialoguer avec les acteurs économiques et faire connaître les initiatives qui permettent un développement économique préservant la biodiversité.
  • Présence de RespectOcean au sein d’instances variées pour porter la voix originale d'une initiative collective
  • Il s’agit pour ENGIE d’être associé au travail sérieux et fouillé d’une jeune association en plein essor qui a une approche pragmatique et constructive des enjeux de plus en plus pressants et médiatisés de la biodiversité

CNR 


Sur les Espaces Générations Nature

Stand sur les Espaces Générations Nature (EGN)

Paragraph content

Du 3 au 7 septembre

Un stand pour comprendre et explorer le fleuve. Au sein des Espaces Générations Natures, le village de la biodiversité, CNR et ses partenaires proposeront différentes animations pédagogiques, accessibles au grand public et aux scolaires, permettant de saisir la beauté, la richesse mais aussi la fragilité du fleuve Rhône. Intitulé « Les explorateurs du fleuve Rhône », ce stand présentera différents dispositifs interactifs en partenariat avec la Fondation Tara Océan, Plastic@sea, Spygen, l’association Migrateurs Rhône Méditerranée (MRM) ; la Tour du Valat, le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) et Odyssée.Green.

De la recherche à l’action : Mobiliser les territoires pour lutter contre la pollution plastique des fleuves et de l’océan

Paragraph content

Le 7 septembre, de 16h à 17h
Lieu : Grande scène des Espaces Génération Nature 


CNR proposera un événement sur la question des pollutions plastiques des fleuves et de l’océan et les moyens d’y remédier dans les territoires. La mobilisation sur ce sujet est fondamentale comme l’a récemment rappelé le Président de la République française en appelant à un accord global sur les plastiques. CNR et ses partenaires Initiatives pour l’Avenir des Grands fleuves (IAGF), et la Fondation Tara Océan, sont pleinement investis, notamment au travers de leur initiative commune, la Charte Fleuve sans plastique, destinée aux élus locaux pour fournir des clefs et mobiliser contre ce fléau. En présence d’Elisabeth Ayrault (Présidente de CNR), d’Erik Orsenna (Président d’IAGF), de Romain Troublé (directeur général de la Fondation Tara Océan) et de Christophe Bouillon (Maire de Barentin, commune signataire de la Charte et Président de l’Association des Petites Villes de France, partenaire de la charte). 

CNR 
 

Au sein de l’exposition du Forum

Du 4 au 9 septembre 
Partenaire de l’alliance Vigilife, CNR sera présente sur le stand dédié au sein du Forum. 

L’ADN environnemental pour inventorier et préserver la biodiversité des fleuves

Paragraph content

Le 7 septembre 


Cette conférence présentera le programme « 30 fleuves sentinelles » de l’alliance internationale Vigilife. Elle sera organisée avec CNR et IAGF, partenaires de l’alliance en présence notamment de Elisabeth Ayrault, PDG de CNR, et Erik Orsenna, Président de IAGF, ainsi que d’Arnaud Collin, Directeur du Secrétariat de Vigilife et de Vincent Prié, directeur de projet « fleuves » de Spygen. 

Side-event : Solutions d’adaptation au changement climatique fondées sur la Nature (SAFN)

Paragraph content

Le 7 septembre, de 11h15 à 11h45 

Christophe Moiroud, responsable du programme de restauration écologique du Rhône (CNR), interviendra lors de ce side-event afin d’évoquer les solutions fondées sur la nature déployées sur le Rhône pour réduire le risque d’inondation.

Intervention lors de l’évènement « Entreprises et Recherche »

Paragraph content

Le 8 septembre, à 12h45 sur le Pavillon France*

Franck Pressiat, responsable du pôle environnement (CNR), interviendra dans le cadre de cet évènement organisé par le Ministère de la Transition Ecologique (MTE) dédié à la recherche et aux entreprises. 
Il apportera un éclairage sur la diffusion à l’international de l’expertise et de l’ingénierie de CNR relatifs à la restauration du Rhône (et du travail d’IAGF). Il présentera ainsi les apports d’une approche internationale au profit d’autres fleuves et écosystèmes à travers le monde ainsi que les bénéficies de ces retours d’expérience pour une action encore plus efficace et durable sur le Rhône.

Excursion officielle : Visite presse et ONG de la réserve naturelle de Donzère-Mondragon

Paragraph content

Le 9 septembre, à 8h à 16h


CNR organise une visite de la réserve de chasse et de faune sauvage de Donzère-Mondragon, intégrée au programme officiel du congrès. Cette excursion permettra de présenter la réserve, l’un des 22 sites français labellisés « liste verte » des aires protégées de l’UICN, cogéré par CNR et l’Office Français de la Biodiversité (OFB), et abritant la centrale hydroélectrique de Bollène, lieu de production de l’énergie du Congrès.