Retour

Kitesurf

ENGIE est fier d’accompagner le Kitesurf depuis 2009. Ce partenariat fait vivre de nombreuses valeurs communes, au-delà de la pratique du sport et de la performance : l’utilisation d’une énergie renouvelable, celle du vent, l’exigence du respect de l’environnement, la mise en valeur des territoires ou encore la solidarité.

 

Pour ENGIE, notre raison d’être - agir pour accélérer la transition vers une économie neutre en carbone, par des solutions plus sobres en énergie, et plus respectueuses de l’environnement – – se décline à travers nos partenariats par notre volonté d’agir et de faire vivre cette vision et la faire partager.

 

Le Groupe soutient la discipline en France depuis près de 15 ans, principalement au travers de deux évènements : l’ENGIE Kite Tour, circuit qui sera composé en 2023 de 4 étapes entre juin et novembre, ainsi que les Championnats de France de kitefoil. Preuve de cette expansion : le kitesurf sera pour la première fois une discipline olympique en 2024.

+10 Images

Depuis 2017, ENGIE est aussi partenaire des premiers Championnats de France de KiteFoil, organisés par la Fédération Française de Voile (FFVoile) à la suite du changement de délégation, en janvier 2017.


 
De plus, le Groupe est fier de compter sur trois ambassadeurs pour la promotion de la discipline, Alex Caizergues, quadruple champion du monde de Kitespeed et actuel recordman du monde de vitesse en kitesurf avec 107,3 KM/H de moyenne sur 500 m, Axel Mazella, triple Champion d'Europe en titre et Vice-Champion du monde, et Poema Newland, Championne d'Europe 2021 et vice-Championne Olympique de la jeunesse en 2018. Le soutien du Kitesurf depuis plusieurs années reflète également la politique du Groupe en matière de parrainage sportif en faveur d’un accompagnement durable fondé notamment sur la fidélité, la volonté de contribuer au développement de la pratique et à l’excellence du haut niveau.


 
ENGIE soutient également le développement du sport adapté (handikite) et la pratique du kitesurf à tous les niveaux : pour les jeunes talents lors de compétitions nationales ainsi que pour le grand public.

L'ENGIE Kite Tour 2023

Pour la quinzième année consécutive, ENGIE est le Partenaire titre du principal circuit de Speed Crossing en France dénommé l’ENGIE Kite Tour. Circuit créé en 2004 par la FFVL, cet événement est devenu en quelques années le rendez-vous incontournable qui permet aux passionnés de kitesurf aussi bien femmes, que hommes de tout âge et de divers horizons, membres de l’Equipe de France ou amateurs, de se retrouver sur la même ligne de départ, qu’importe leur niveau et leur support (foil, twin tip, directionnelle ou Wingfoil). 

 

Ce circuit, co-organisé depuis 2019 par la FFVOILE et ENGIE, est une compétition majeure pour promouvoir le kitesurf et sa pratique en France. Chaque étape de l’ENGIE Kite Tour est le théâtre d’un spectacle sportif, sur différentes plages du littoral français. 

 

En 2023, le circuit comptera 4 étapes entre juin et novembre, sur les littoraux français : (dates et lieux à confirmer)

  • Cap d’Agde (du 2 au 4 juin) 
  • Lorient-Gâvres (du 23 au 25 juin) 
  • Saint-Jean-de-Monts (du 6 au 8 octobre) 
  • Marseille (du 10 au 12 novembre) 

 

Au cours de ces événements, les nombreux amateurs présents peuvent côtoyer les meilleurs françaises et français de la discipline, dont Alexia Fancelli, 3ème aux Championnats d'Europe 2021, Poema Newland, Championne d'Europe 2021 et médaillée d’argent aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires 2018 ou encore Axel Mazella (triple Champion d’Europe 2019, 2020 et 2021) et médaillé de bronze aux championnats du monde kitefoil 2022, Nicolas Parlier (vainqueur de l’ENGIE KITE TOUR 2022), Théo de Ramecourt (4ème aux Championnats du Monde 2022) et Benoit Gomez (Vice-Champion d’Europe 2022). Bien évidemment, le recordman de vitesse, quadruple champion du monde de vitesse et ambassadeur du Groupe depuis 2009, Alex Caizergues est également présent sur l’intégralité du circuit.

 

Suivez toute l’actualité de la compétition sur le site officiel de l'ENGIE Kite Tour.

Eco-responsabilité sur l’ENGIE KITE TOUR

A travers le programme «Un Geste Pour La Mer», la Fondation ENGIE soutient la Fondation de la Mer pour prolonger ses engagements en faveur de l’environnement : soutenir des projets à impact, participer à l’effort collectif de l’Agenda 2030 et porter la raison d’être d’ENGIE.

 

A l’occasion de chaque étape de l’ENGIE KITE TOUR, la Fondation de la Mer organise une collecte de déchets sur la plage avec une classe de collégiens et/ou le grand public. Cette action, qui s’inscrit également dans le cadre de la politique RSE de la FFVoile, a pour objectif de sensibiliser, dès le plus jeune âge, à la cause environnementale afin d’engager le plus grand nombre à la protection de l’environnement.

 

Sur chaque village de l’ENGIE KITE TOUR, ENGIE met à disposition des tentes solaires (solution HELIATEK). Celles-ci permettent de fournir de l’électricité dans certains espaces du village grâce à l’énergie du soleil.

+5 Images

Championnats de France Windfoil et Kitefoil

ENGIE est également partenaire des Championnats de France KiteFoil, Windfoil et Kitefreestyle, compétition durant laquelle les titres de champion(ne) de France sont remis en jeu tous les ans. En 2023, la compétition aura lieu du 23 au 29 octobre à La Franqui (Leucate).

 

En 2022, Jessie Kampman, s’est imposée devant Lauriane NOLOT et Alexia FANCELLI chez les femmes. Côté hommes, Maxime NOCHET conserve son titre de Champion de France. Enzo Perez et Paul Labordère complètent le podium.

Ch.France-FFV

Record du Monde pour Alexandre Caizergues

À l’occasion du Salt and Speed, organisé en novembre 2017, sur le site de Salin-de-Giraud à Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône), le kitesurfer Alexandre Caizergues, soutenu par ENGIE depuis 2010, a battu le lundi 13 novembre 2017 son record du monde sur 500 mètres : 57,97 nœuds, soit 107,36 km/h (son précédent record de 2013 s’élevait à 56,62 nœuds, soit 104,8 km/h). Le kitesurfer français, quatre fois champion du monde, est ainsi un peu plus entré dans l’histoire de son sport. En 2010, Alexandre Caizergues avait déjà été le premier homme à avoir dépassé les 100 km/h à la voile.