ÉNERGIE SOLAIRE

Gabon : ENGIE lance la construction de huit centrales solaires hybrides dans des communes isolées

Par ENGIE - 11 février 2020 - 18:02

3.3.2020. ENGIE Africa et sa filiale Ausar Energy lancent la construction de 8 centrales solaires hybrides dans des communes isolées du Nord-Ouest, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignation du Gabon. C’est un projet-pilote majeur dans l’accès à l’énergie de villages isolés et pour l’environnement.

 

Les 8 centrales solaires permettront d’économiser un million de litres de fuel par an, soit 2600 tonnes de CO2, et de réduire les coûts de production de 30%. Installées à proximité de villages isolés, elles fourniront près de 1600 foyers. Leur technologie constitue une innovation majeure pour le Gabon qui va développer, pour la première fois, des compétences dans l’énergie solaire photovoltaïque. Ces centrales participeront au plan climat du pays pour renverser le mix énergétique gabonais jusque-là majoritairement constitué d’énergies fossiles.

Puissance centrales solaires hybrides



Une technologie innovante
 

Le projet de la centrale solaire hybride de Ndjolé (1440 panneaux) constitue la première application de la technologie fuel save au Gabon. Les panneaux photovoltaïques de la centrale sont reliés à 3 onduleurs de 100 kW. L’énergie solaire générée est transportée au poste de transformation par le biais d’une ligne moyenne tension, et est acheminée sur 500m, grâce à 7 poteaux érigés par Ausar Energy, au réseau national. La communication entre le contrôleur photovoltaïque et les 4 contrôleurs des groupes électrogènes se fait directement au niveau de la centrale thermique. La communication entre les deux centrales pour permettre une alimentation continue se fait par l’installation d’une fibre optique sur 3,5km entre la centrale solaire et la centrale thermique de la Société d’Electricité et d’Eau du Gabon.

 

La durée de vie des principaux équipements photovoltaïques (panneaux, structures de pose, notamment) est de 25 ans. La puissance solaire est identique sur la durée de vie des centrales durant cette période à savoir 2,8 MWc. Passé cette période, la production énergétique solaire va décroître de manière linéaire en raison du vieillissement naturel des panneaux photovoltaïques. A titre de comparaison, un groupe électrogène se change en intégralité tous les 3 ou 4 ans.

 

Impact concret

 

  • 1586 foyers alimentés
  • 160 000 litres de fuel économisées
  • 400 KWc de puissance installée
  • 554 MWh produits par an
  • 25 ans de durée initiale d’exploitation

 

Dans le cadre de ce projet de 8 centrales solaires, 26 emplois directs à temps plein ont été créés au Gabon pour des durées variant entre 6 et 24 mois. Une fois la centrale de Ndjolé installée, l’activité générée sera réduite et portera sur l’entretien du système et du terrain ainsi que sur le nettoyage des panneaux solaires tous les 6 mois mobilisant 2 personnes pendant une semaine.

 

Ausar Energy, spécialisé dans les centrales solaires

 

L’équipe technique d’Ausar Energy, filiale d’ENGIE Afrique, a une expérience cumulée de conception et de gestion de projets d’installation de centrales solaires dans les sites isolés de plus de 20 MW. Les entreprises sélectionnées par Ausar Energy et ENGIE Afrique pour l’installation des centrales solaires au Gabon, à savoir Sagemcom et Engie Maroc, ont réalisé des installations comparables au Maroc, au Cameroun, au Burkina Faso, au Niger, en Tanzanie, à Madagascar et en Zambie. L’installation des équipements est garantie 10 ans.

 

Ausar Energy est une filiale du groupe ENGIE, spécialisée dans les solutions de production

décentralisée à base d’énergies renouvelables. Ses missions :

 

  • Développer une offre dédiée de centrales solaires hybrides avec stockage pour les réseaux isolés en Afrique centrale et de l’Ouest
  • Servir les territoires et les principaux opérateurs d’électricité pour avoir le plus d’impacts sociaux et économiques
  • Développer des projets pour renforcer et pérenniser l’accès à l’énergie dans les sites isolés du continent africain non raccordés au réseau ou raccordés à des réseaux de mauvaise qualité
  • Développer des grappes de projets dans les pays de l’Afrique centrale et de l’Ouest :
    ingénierie des centrales après étude détaillée sur sites, validation des projets avec les autorités et les opérateurs locaux, montage des projets, ingénierie financière, etc.
  • Assurer durablement l’autonomie énergétique des sites isolés pour un coût constant du kWh
  • Réduire le budget d’exploitation des sites isolés en offrant une électricité de qualité, fiable et disponible en continu
  • Éviter les coûts d’extension du réseau
  • Sédentariser les populations et permettre le développement économique local par le renforcement de l’accès à l’énergie en alimentant les activités génératrices de revenus.

 

En savoir plus

Votre avis sur nos contenus nous intéresse. Aidez-nous à les améliorer, en répondant à ce questionnaire.