HYDROGÈNE

Le projet de groupe motopropulseur à hydrogène renouvelable d'ENGIE et Mining3 reçoit le soutien financier de l'agence chilienne de développement économique

Par ENGIE - 05 août 2020 - 09:35

ENGIE, groupe de référence mondial en matière d'énergie et de services à faible teneur en carbone, et Mining3, organisme de recherche de premier plan dans l'industrie minière mondiale, annoncent le financement du projet Hydra par l'agence chilienne de développement économique CORFO.  Les 252 millions de pesos chiliens, soit l'équivalent de 280 000 euros, financeront une partie de ce projet visant à concevoir et à fournir un nouveau groupe motopropulseur fonctionnant à l'hydrogène renouvelable destiné aux véhicules miniers, afin de remplacer le diesel. Le projet Hydra s'appuiera sur le partenariat de Mining3 avec le CSIRO et le CSIRO Chili.

 

Le projet Hydra débute par l’étude de préfaisabilité technique du groupe motopropulseur et du système de ravitaillement en hydrogène renouvelable pour les camions miniers.  

 

Cette étape sera suivie par la conception et la fabrication d'un prototype de groupe motopropulseur à pile à combustible et batterie de 100-200 kW pour tester ses performances dans des conditions minières (altitude, poussière, température, etc.). Les tests fourniront des informations précieuses pour optimiser la conception de ce groupe motopropulseur destiné à remplacer le groupe motopropulseur diesel traditionnel. 

 

En outre, le projet aidera à établir des protocoles de sécurité pour l'utilisation de l'hydrogène à l'échelle de l'industrie minière. Ces protocoles sont essentiels au succès du déploiement de l'hydrogène dans ce secteur.

 

Enfin, le projet prévoit des études de compétitivité pour la validation technique et économique de cette technologie innovante, aidant ainsi à son adoption et à son utilisation par les acteurs miniers nationaux et internationaux. L'objectif final du projet Hydra est de disposer d’une solution industrielle permettant la conversion des flottes de véhicules de plusieurs sites miniers chiliens.

 

Le Chili dispose d’un potentiel important pour devenir un leader mondial dans la production d'hydrogène renouvelable. Selon les données du ministère de l'énergie chilien, ce nouveau carburant pourrait, à l’échelle du pays, faire diminuer de 17 % et 27 % les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050 et contribuer à atteindre l'objectif de neutralité carbone, tout en contribuant à une reprise économique respectueuse de l'environnement, durable et inclusive.


" ENGIE se réjouit de l'obtention d'un financement du CORFO pour soutenir le projet Hydra. Nous pensons que l'hydrogène renouvelable est la clé de la décarbonation de l'industrie minière.  Nous sommes impatients de joindre nos forces à celles de Mining3 pour contribuer à la transition énergétique du Chili et soutenir le développement d’une économie de l'hydrogène du pays ", déclare Michele Azalbert, DG de la Business Unit hydrogène d'ENGIE.

 

" Mining3 se réjouit de l'annonce du financement du CORFO et remercie ce dernier de soutenir le développement de solutions à base d'hydrogène pour l'exploitation minière future. Nous nous réjouissons de collaborer avec ENGIE pour accélérer et intensifier les actions et les investissements nécessaires à un avenir durable à faible émission de carbone pour l'industrie minière. En tant qu'organisation au cœur de son industrie, Mining3 est en mesure de tirer parti des connaissances et des réactions de ses membres pour accélérer la mise en place de solutions concrètes de décarbonation ", déclare Paul Lever, PDG de Mining3.
 

Votre avis sur nos contenus nous intéresse. Aidez-nous à les améliorer, en répondant à ce questionnaire.