GROUPE

Violences faites aux femmes : ENGIE pleinement mobilisé

Par ENGIE - 25 novembre 2020 - 14:05

Soutien institutionnel, Sensibilisation, information et accompagnement… nous sommes très engagés dans la lutte contre les violences faites aux femmes.  Cette année, les mesures sanitaires ont donné à la lutte contre les violences faites aux femmes une urgence particulière... À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous faisons le point sur les actions mises en place.

 

visuel numero urgence gouvernement

25 novembre, une journée qui compte

Depuis 1999, le 25 novembre est chaque année un temps fort de mobilisation contre les violences faites aux femmes. Mais depuis mars 2020, le confinement a révélé une recrudescence des violences conjugales, avec 116 femmes assassinées par leur conjoint ou ex-conjoint depuis le 1er janvier 2020, et une hausse importante des signalements sur la plateforme gouvernementale « arrêtons les violences ».  Après notre participation au Grenelle des violences conjugales en 2019, la Fondation ENGIE annonce donc un don de 50 000 euros pour contribuer au dispositif d’hébergement d’urgence soutenu par le Gouvernement. Plus que jamais, il est important que nous soutenions les actions des pouvoirs publics, tout en accompagnant l’émergence de nouvelles solutions de prévention et de protection.

 

Soutenir les initiatives les plus efficaces

Cette année, les associations de terrain redoublent d’efforts pour aider au mieux les femmes et les enfants victimes de violence. Nous soutenons plusieurs initiatives : 

  • L’association Résonnantes, qui a développé l’appli App-Elles®, permettant d'alerter et de contacter rapidement des proches, des services d'urgence ou toutes autres ressources d'aide disponibles sur l'ensemble du territoire. Une application accompagnée d’un bracelet connecté, pour déclencher une alerte discrètement, sans avoir nécessairement son téléphone en main. 200 exemplaires ont été achetés par le Groupe et distribués aux collaboratrices qui le souhaitaient. 
  • La Fondation des Femmes, créée en mars 2016 sous l'égide de la Fondation de France. Cette fondation finance une vingtaine de projets (bus pour les femmes SDF, Gynécologie sans frontières, campagne de Force femmes…). Et avec eux, nous participons chaque année à la Nuit des relais, une course solidaire contre les violences faites aux femmes.

 

Et chez ENGIE cette année ?

Au sein du Groupe, nous continuons d’accompagner l’implication de nos collaboratrices et collaborateurs sur le sujet. Comment ? En les sensibilisant à cette problématique et en accompagnant des solutions pour prévenir le risque et protéger les femmes. 
Lors du 1er confinement, nous avons rappelé à tous nos managers l’importance de la lutte contre les violences faites aux femmes. Avec pour objectif de préciser la méthode pour appréhender au mieux le sujet : informer les salarié(e)s, sensibiliser la filière Ressources Humaines et accompagner les victimes. Depuis, une campagne d’information et de sensibilisation a été déployée par la Direction des Ressources Humaines auprès de l'ensemble des salarié(e)s. Elle fournit les clés pour reconnaître les violences faites aux femmes et se faire aider face à de telles situations. Au programme : la diffusion de la « roue des violences », un outil pédagogique essentiel pour se reconnaître en tant que victime à partir d’exemples concrets de violences physiques, psychologiques, sexuelles ou encore économiques. Et pour les femmes victimes, la fiche « Réagir aux violences conjugales » fournit une aide sur les comportements à adopter : à qui en parler (numéro téléphonique 3919, associations, entourage…) et où porter plainte (police, hôpital, plateforme de signalement). 

 

Ainsi, en tant qu’entreprise responsable, ENGIE continue de créer les conditions pour prévenir les risques et protéger ses employées. Et continue d’œuvrer pour une société plus juste, résolument engagée pour le respect des droits de chacune et chacun.

Votre avis sur nos contenus nous intéresse. Aidez-nous à les améliorer, en répondant à ce questionnaire.