RECHERCHE ET INNOVATION

ENGIE Rassembleurs d’Energies signe son premier investissement en phase d’amorçage en France

Par ENGIE - 10 décembre 2020 - 11:43

ENGIE Rassembleurs d’Energies, le fonds d’investissement du Groupe en faveur des entrepreneurs sociaux, participe au premier tour de table de la start-up française Axibio, spécialisée dans les solutions de collecte et de traitement des biodéchets en vue de leur valorisation sous forme de biométhane.

 

Le fonds à impact du Groupe ENGIE investit pour la première fois en phase d’amorçage dans une startup, Axibio, afin de l’accompagner le plus en amont possible dans son projet de collecte, traitement et valorisation de biodéchets sous forme de biométhane.

Axibio est une start-up française dont les solutions sur mesure ciblent en priorité la restauration collective et les collectivités locales, à l’origine des deux-tiers du gisement de biodéchets en France. Avec 12 millions de tonnes produites par an en France, les biodéchets constituent à la fois un enjeu environnemental majeur et une ressource inexploitée. 

L’entreprise propose des offres intégrées, dans une logique de circuit court, participant au développement de la chaîne de méthanisation sur l’ensemble du territoire. Les équipements développés par Axibio intègrent une ergonomie et des fonctionnalités innovantes (mesure de poids, contrôle d’accès, infrastructure digitale associée), des technologies de traitement des matières brevetées et sont intégralement fabriqués en France. La couche digitale embarquée dans la proposition d’Axibio permet de piloter la collecte des biodéchets, de suivre leur valorisation sous forme d’énergie et d’obtenir des indicateurs sur les pertes alimentaires. Au sein des établissements scolaires qui ont adopté ses solutions, Axibio mène également des actions de sensibilisation des jeunes à la lutte contre le gaspillage alimentaire et le changement climatique.

 

A l’horizon 2024, Axibio prévoit :

  • de collecter 25 000 tonnes de biodéchets par an, 
  • contribuant ainsi à réduire les émissions de CO2 à hauteur de 5 000 tonnes par an et à produire 18 000 MWh de biogaz par an,
  • et de sensibiliser 150 000 personnes à la lutte contre le gaspillage alimentaire

 

« A travers cet investissement, ENGIE Rassembleurs d’Energies s’engage pour le développement de boucles locales d’économie circulaire et contribue à la structuration de la filière biométhane en France. C’est également la première fois que le fonds intervient en phase d’amorçage sur un projet, avec la volonté d’accompagner très en amont la croissance de cette entreprise. »
Anne Chassagnette Directrice Générale de Rassembleurs d’Energies et Responsable RSE d’ENGIE

 

«  Nous sommes heureux de pouvoir bénéficier du soutien d’ENGIE Rassembleurs d’Energies dans le projet d’entreprise que nous menons ; ensemble, nous avons de réelles synergies à faire valoir autour de la filière biogaz, pour notamment promouvoir la collecte des biodéchets des ménages et leur valorisation en méthanisation. »
Marc Eyraud et Pierre-André Galy, co-fondateurs d’Axibio

Votre avis sur nos contenus nous intéresse. Aidez-nous à les améliorer, en répondant à ce questionnaire.