RSE

Index mixité – Loi « Avenir professionnel »

Index égalité professionnelle femmes hommes


Conformément aux dispositions de la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, chaque société française du groupe ENGIE de plus de 50 salariés doit calculer et publier cet index et entreprendre le cas échéant, des actions correctives nécessaires sous peine de sanctions financières pouvant aller jusqu’à 1 % de la masse salariale de l’entreprise.

 

Publication de l’index

 

Le calcul de l’index porte sur 5 critères :

 

  1. L'écart de rémunération entre les femmes et les hommes, calculé à partir de la moyenne de la rémunération des femmes comparée à celle des hommes, par tranche d'âge et par catégorie de postes équivalents ;
  2. L'écart de taux d'augmentations individuelles de salaire ne correspondant pas à des promotions entre les femmes et les hommes ;
  3. L'écart de taux de promotions entre les femmes et les hommes ;
  4. Le pourcentage de salariées ayant bénéficié d'une augmentation dans l'année de leur retour de congé de maternité, si des augmentations sont intervenues au cours de la période pendant laquelle le congé a été pris ;
  5. Le nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations.

 

Les résultats de l’index 2020 obtenus sont les suivants :

 


Résultats calculés sur la période de référence du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020. Tous les indicateurs sont calculables.


Publication de l’index des filiales du groupe ENGIE :


Conformément aux dispositions légales, chacune des filiales concernées du groupe ENGIE communique le score la concernant sur son site internet.


Par exception, sont présentés les scores des entités juridiques du groupe n’ayant pas leur propre site internet :

Sociétés de 50 à 250 salariés :

 


Résultats calculés sur la période de référence du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020.