menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
15
sep
2016

ENGIE Electrabel imagine l’énergie verte de demain en Wallonie

Utiliser les richesses de l’environnement pour produire une énergie renouvelable, mieux intégrée dans les territoires : c’est l’ambition d’ENGIE Electrabel, premier producteur d’énergie verte en Belgique. Sur le site de la centrale d’accumulation par pompage de Coo-Trois-Ponts en Wallonie, cet objectif se concrétise grâce aux avantages combinés du stockage de l’énergie et de la production solaire et éolienne. La centrale de pompage-turbinage de Coo-Trois-Ponts est un maillon essentiel de la sécurité d’approvisionnement électrique en Belgique.

Elle est capable de produire jusqu’à 1 200 mégawatts d’énergie après avoir stocké l’électricité grâce à ses bassins supérieurs et son principe de pompage-turbinage. ENGIE Electrabel prévoit d’augmenter la capacité de stockage et développe actuellement un projet de 6 éoliennes et de plusieurs milliers de panneaux solaires.

La centrale d’accumulation par pompage de Coo-Trois-Ponts en Wallonie possède une caractéristique précieuse : elle est située sur un dénivelé naturel de 250 mètres. Grâce à cette hauteur, elle peut utiliser la force de l’eau pour faire tourner ses turbines et produire une électricité propre et locale. C’est parce que ce modèle fait ses preuves depuis les années 70 qu’ENGIE Electrabel a pour ambition d’augmenter les capacités de ce site de production d’électricité.

La centrale de Coo-Trois-Ponts : un approvisionnement électrique durable et fiable en Belgique 

La centrale de Coo-Trois-Ponts produit une électricité essentielle à l’équilibre du réseau belge. Constituée de deux bassins supérieurs, situés en hauteur, et d’un bassin inférieur, cette centrale de pompage turbinage atteint une capacité maximale de près de 1 200 mégawatts (MW).

Mais elle est surtout capable de stocker de l’électricité à grande échelle. Pour cela, les turbines utilisent l’excès d’électricité sur le réseau afin de ramener l’eau par pompage dans les bassins supérieurs. Ainsi, l’eau est pompée et stockée durant les périodes où la production est abondante, et peut ensuite être utilisée au moment où le réseau en a besoin. Il suffit pour cela que les turbines soient mises en marche pour pallier une baisse de production ou pour faire face à une plus grande demande. Cette flexibilité est essentielle avec le développement rapide des énergies intermittentes comme le solaire et l’éolien.

De nouvelles ambitions pour renforcer la transition énergétique dans la région wallone

ENGIE Electrabel souhaite aller encore plus loin en développant la capacité de stockage du site et en ajoutant des moyens de production renouvelables sur le site pour en faire un maillon essentiel de la transition énergétique dans le pays.

Parmi les aménagements imaginés : un projet de troisième bassin supérieur pour augmenter la capacité de stockage énergétique de la centrale. Relié à deux nouvelles turbines, ce bassin supplémentaire permettrait d’augmenter de 50 % les capacités du site, passant de 1 200 MW à 1 800 MW, soit l’équivalent de la production de quatre centrales au gaz.

D’autres pistes sont envisagées :

  • l’installation de 17 000 panneaux solaires le long des berges du deuxième bassin, orientés vers le sud, faisant de Coo-Trois-Ponts l’un des plus grands parcs solaires de Wallonie.
  • la mise en place de 6 éoliennes de 2 à 3,5 MW par turbine.
ENGIE Electrabel - L'énergie de demain à Coo
Retour liste