menu
Menu
Corporate
profils
Retour liste
08
avr
2019

ENERGY OBSERVER fait escale à Amsterdam

ENERGY OBSERVER illustre parfaitement les ambitions d’ENGIE aux Pays-Bas : agir pour le progrès harmonieux vers une transition zéro carbone, via notamment la mobilité verte.

C’est la 35ème escale d’ENERGY OBSERVER. Le premier navire fonctionnant à l’hydrogène et aux énergies renouvelables est amarré à Amsterdam -le deuxième plus grand port des Pays-Bas-, depuis vendredi 5 avril 2019.

L’occasion pour l’équipage de découvrir les solutions en faveur de la transition énergétique proposées par la ville, qui ambitionne de réduire ses émissions de CO2 de 25 % d’ici 2020 et de 55 % en 2030.

« ENERGY OBSERVER met en lumière le futur du transport maritime, sans émission de gaz à effet de serre, s’enthousiasme Eduard De Visser, Directeur Stratégie et Innovation au Port d’Amsterdam. La production et la distribution d’hydrogène vert sont des secteurs clés pour le Port d’Amsterdam. Tout près de ce dernier – dans la mer du Nord – un des plus grands parcs éoliens est en cours de construction. Le Port d’Amsterdam va développer la production de 100 MW (15.000kt) d’hydrogène vert et ainsi stimuler les alternatives durables pour les hydrocarbures maritime et aérien. »

La mobilité verte est une des réponses à la transition zéro carbone. ENERGY OBSERVER en est une parfaite illustration. EV-Box, filiale d’ENGIE implantée à Amsterdam, en est une autre, avec plus de 50 000 bornes de recharge installées dans 980 villes et 26 pays.

4 000 bornes de recharges électriques à Rotterdam et La Haye

ENGIE et sa filiale EV-Box déploient 4 000 stations de recharges pour véhicules électriques dans Rotterdam et La Haye. Ils assurent l’exploitation de ces bornes pour 12 ans, ainsi que la fourniture d’énergie pour les véhicules électriques. La plus grande partie des coûts de déploiement est supportée par les gains d’exploitation et de fourniture d’électricité, un modèle financier soutenable pour les autorités de Rotterdam, afin de combattre le réchauffement climatique et d'améliorer la qualité de l’air sur leur territoire.

Chiffres clés du projet

  • 4 000 stations de rechargement
  • 12 ans de partenariat
  • - 20 % de consommation d’énergie d’ici 2025
  • - 4 mégatonnes d’émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025
Retour liste