menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
25
oct
2018

Retour d’ENERGY OBSERVER à Saint-Malo : focus sur l’énergie verte, la Bretagne et ENGIE

Au terme d’une odyssée méditerranéenne ponctuée de 17 escales, ENERGY OBSERVER a rejoint Saint Malo pour un hivernage bien mérité avant de poursuivre son tour du monde en Europe du Nord au printemps prochain. Cette escale dans son port d’attache est l’occasion de rappeler l’enjeu que représentent les énergies renouvelables en Bretagne et présenter des solutions phares développées par ENGIE dans la région.

Dans une région dont la production propre couvre seulement 10,9% de ses besoins en énergie, la presqu'île bretonne connait un risque réel de coupure, particulièrement sur la partie nord-ouest de son territoire. Pour faire face, la Région Bretagne a trois ambitions énergétiques majeures : sécuriser l'approvisionnement, maitriser sa demande en électricité et déployer massivement les énergies renouvelables.

ENGIE accompagne déjà la Bretagne dans ses enjeux énergétiques notamment avec la production d’énergies renouvelables, via ses 86 éoliennes, ses 21 chaufferies biomasses, ses projets de bio méthanisation et de stations hydrogène, et bientôt une centrale de panneaux photovoltaïques.

Mais ce n’est pas fini, la Région relève de nouveaux défis dans le secteur des EMR (Energies Marines Renouvelables) avec son potentiel maritime (1/5 des côtes maritimes de France métropolitaine sont en Bretagne), et dans la mobilité, dans cette région où des véhicules roulent déjà au biogaz et quelques-uns à l’hydrogène.

Chiffres clés Bretagne :

  • 4 départements
  • 3,3 millions d’habitants
  • 2 métropoles : Rennes (450 000 hbts) et Brest (210 000 hbts)

Chiffres clés ENGIE :

  • 2 250 collaborateurs
  • 2 320* PME/PMI et Entreprises partenaires
  • CA de 63,5 M€ fin 2017
  • 7 entités du Groupe présentes : ENGIE Axima, ENGIE Ineo, ENGIE Cofely, ENGIE Green, ENGIE Home Service, GNVert, ENGIE Biogaz, Endel.

Morbihan Energies ou la mobilité hydrogène

Morbihan Energies, la Région Bretagne et la Caisse des Dépôts s’associent à ENGIE Cofely pour le développement de l’hydrogène renouvelable dans l’Ouest. Cette société commune va assurer le développement d’une première infrastructure de distribution, de production d’hydrogène renouvelable et de location de véhicules à hydrogène dans le Morbihan. Territoire précurseur dans cette énergie, Morbihan Energies a installé une première station sur son parking depuis l’année dernière, qui permet d’alimenter le premier véhicule hydrogène breton acquis par le syndicat. L’hydrogène est fabriqué grâce au surplus d’électricité verte produite sur son site « Kergrid » de Vannes. Il s’agit de la première borne de recharge en hydrogène de Bretagne. Une nouvelle mobilité se développe, plus performante, économe et durable. Elle répond aux enjeux des territoires et de demain.


La « Sablière de la Prée » , l’un des plus grands parcs solaires de Bretagne

ENGIE est un acteur majeur historique dans la production éolienne terrestre (20% de la production bretonne) et marque un vif intérêt sur le photovoltaïque en Bretagne.

Dans le cadre du quatrième appel d’offres solaire organisé par la CRE (Commission de régulation de l’énergie), ENGIE, à travers ses filiales ENGIE Green, LANGA et la Compagnie Nationale du Rhône, a remporté 25 projets photovoltaïques en France, soit près de 230 MW. Parmi ces projets figure la plus grande centrale solaire de Bretagne, « Sablière de la Prée » (56), qui produira une puissance de 17,5 MWc, soit l’équivalent de la consommation de 9 000 personnes. Le rachat de LANGA (acteur du photovoltaïque significatif en Bretagne, reconnue pour son savoir-faire sur les toitures et centrales au sol) et de Saméole (les deux basés à Rennes Métropole) confirme l’engagement du Groupe pour le développement des énergies renouvelables en Bretagne.

Leader du solaire en France avec 1 000 MW de capacités installées, ENGIE est également l’acteur n°1 de l’éolien terrestre avec plus de 1 800 MW de capacités installées. L’objectif du Groupe est d’atteindre 2,2 GW de capacités solaires et 3 GW de capacités éoliennes installées à l’horizon 2021 en France.


Le biogaz, un autre moyen de produire de l’énergie verte

Le Groupe est engagé dans plusieurs projets et initiatives pour le développement du biogaz sur le territoire breton. Au total, ce sont neuf nouvelles stations en Bretagne qui vont voir le jour dans les trois prochaines années, portées par les Syndicats Départementaux d’Energie bretons, pour un budget total d’investissement estimé entre 12 et 15 millions d’euros. L’une d’entre elle est prévue sur la commune de Liffré, où ENGIE Biogaz exploite déjà un méthaniseur agricole produisant du biométhane.

D’autres initiatives, portées par les collectivités locales, et développées par ENGIE sont également à noter, comme à Quimper, où les bus roulent au GNVert, ou encore Rennes, où les Bennes à Ordure ménagères roulent aussi au GNV.

Retour liste