menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
01
oct
2014

ENGIE participe au projet de construction de la première centrale française de géothermie marine dans le quartier d’affaires Euroméditerranée à Marseille

Le Groupe Constructa, Foncière des Régions, l’EcoCité Euroméditerranée et ENGIE Cofely Services filiale d'ENGIE, ont signé, mardi 30 septembre, une convention pour la construction de la 1ère centrale de production thermo-frigorifique marine en France.

Située en plein cœur du Grand Port maritime de Marseille, la centrale de géothermie marine Thassalia est unique en son genre : utilisera l’énergie thermique marine pour alimenter en chaud et en froid les bâtiments qui lui seront raccordés. Elle transformera ainsi la mer Méditerranée en source d’énergie durable pour un territoire de près de 500 000 m2  dans la cité Phocéenne.

La centrale de géothermie marine : comment ça marche ?

Géothermie -  ENGIEPour produire une énergie renouvelable la centrale pompe l'eau de mer dans le port de Marseille, puis des échangeurs et des pompes à chaleur permettrons de produire, selon les besoins, du froid ou du chaud dans la centrale. Chaud et froid seront ensuite acheminés vers les bâtiments par trois kilomètres de réseau.

Si ce système de centrale géothermique est déjà utilisé, par exemple à Paris à partir de l'eau de la Seine, la centrale Thassalia sera la première en France à fonctionner à partir d'eau salée, ce qui pose des contraintes techniques supérieure, notamment pour maîtriser la corrosion.











 

 La géothermie marine au service du développement des territoires du littoral

La centrale de géothermie marine Thassalia est un véritable exemple d’innovation au service de la transition et de l’efficacité énergétique, auquel ENGIE Cofely Services a apporté son expertise thermique et Climespace, expert des réseaux de froid urbains du Groupe ENGIE, son expertise dans le frigorifique.

La centrale, dont les travaux débuteront début 2015, pour mise en service fin janvier 2016, devrait permettre à l’EcoCité de réduire de 70% les émissions de gaz à effet de serre et de 65% sa consommation d’eau. La centrale représente donc un potentiel considérable pour les territoires littoraux quand on sait que 40 % de la population mondiale vit à moins de 100 km de la mer. Tous ces territoires pourraient, un jour, bénéficier d’une solution telle que Thassalia au sein de leur mix énergétique.

«Si l’innovation fait partie intégrante de l’ADN d'ENGIE Cofely Services, nous avons aussi à cœur d’apporter aux territoires que nous accompagnons des solutions répondant à leurs besoins en anticipant leurs enjeux et leurs préoccupations», déclare Jean-Pierre Monéger, Directeur Général d'ENGIE Cofely Services, soulignant la volonté de faire d’Euroméditerranée un laboratoire de la ville durable urbaine.

 La géothermie marine au service du développement des territoires du littoral - GDF SUEZ devient ENGIE

Retour liste