menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
21
sep
2017

Je souhaite renouveler mon parc véhicule. Quels sont les avantages du GNV et de l’hydrogène ?

Gestionnaire de flottes de véhicules, savez-vous que le gaz naturel véhicule (GNV) est aujourd'hui le premier carburant alternatif au monde ? L’hydrogène, quant à lui, se développe également petit à petit grâce à la pile à combustible. Ces carburants alternatifs présentent de nombreux atouts écologiques, économiques et sanitaires. Zoom sur leurs avantages.

« Je souhaite réduire les émissions de gaz à effet de serre de mon parc de véhicules et faire des économies sur les carburants. Quels sont les avantages du Gaz Naturel Véhicule et de l’hydrogène ? »

Des carburants moins polluants

Le transport de personnes ou de marchandises repose encore à 95 % sur des carburants issus du pétrole et provoque d’importantes émissions de gaz à effet de serre. En Europe, par exemple, 30 % des émissions de CO2 seraient liées au transport routier.

Le Gaz Naturel Véhicule (GNV) est une alternative aux carburants traditionnels pour la mobilité, et améliore largement la qualité de vie urbaine. Dans les transports, avec le remplacement du pétrole par le gaz les émissions de particules fines sont réduites de 99 % ; les émissions sonores des moteurs sont divisées par deux par rapport au diesel ; les émissions de CO2 sont diminuées jusqu’à 25 % et celles d’oxyde d’azote (NOx) de 60 à 90 %. Le bioGNV, produit à partir de déchets organiques, permet quant à lui de réduire jusqu’à 97 % les émissions de CO2.  (Sources Eurogas)

Autre solution décarbonée : l’hydrogène. Les véhicules électriques peuvent en effet utiliser des moteurs à pile à combustible hydrogène. Ces véhicules n’émettent aucune particule ni de gaz à effet de serre pendant le déplacement, le moteur ne rejetant que de la vapeur d'eau. C’est pour participer au développement de cette technologie d’avenir que le Groupe ENGIE est entré au capital de Symbio FCell, qui produit des systèmes de piles à hydrogène complets pour les véhicules électriques, du prototype jusqu'au produit fini.

Des carburants qui offrent plus d’autonomie

Le GNV offre en outre plus d’autonomie que les véhicules électriques, de 400 à 1 000 kilomètres selon le type de véhicule, notamment dans sa version liquéfiée.

L’autonomie des véhicules équipés de moteurs à pile à combustible hydrogène est également plus importante que celle des véhicules électriques à batterie –  jusqu’à 600 km pour une berline – et le plein s’effectue rapidement, comme pour une voiture classique.

Des gaz carburants plus économiques

Avec un prix compris entre 0,70 € et 1,20 €/l équivalent gazole, le coût du GNV à la pompe est, en moyenne, inférieur de 50 % par rapport à l'essence et de 30 % par rapport au diesel. Le gaz carburant se révèle donc très compétitif !

Un réseau de ravitaillement qui s’étoffe

ENGIE investit massivement dans l'installation de stations de Gaz Naturel Comprimé (GNC) et de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) destinées à alimenter les parcs de camions en gaz naturel et en biogaz à travers l’Europe entière. Près d’une centaine de stations devraient être créées d’ici 2020. Par ailleurs, le consortium Connect 2 LNG, initié par ENGIE en 2015, réunit plusieurs acteurs privés décidés à étendre le réseau européen de ravitaillement. En France, GNVERT, filiale d’ENGIE, commercialise toute une gamme de Gaz Naturel Véhicule, sous forme comprimée, liquéfiée et durable, à travers un réseau de 140 stations-service.

Côté hydrogène, on compte aujourd'hui une quinzaine de stations de ravitaillement en France, mais l'objectif est de parvenir à en déployer 100 d’ici 2018. Soucieux de contribuer à l’émergence des usages de l’hydrogène dans la mobilité électrique, ENGIE propose des solutions complètes pour concevoir, construire et exploiter de telles stations. 

Retour liste