menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
19
oct
2016

ENGIE inaugure un mini-réseau solaire en Tanzanie

Grâce au projet PowerCorner, initié début 2015, le Groupe approvisionne en électricité le village de Ketumbeine, où vivent 800 habitants. L’installation d’un mini-réseau de panneaux solaires, qui s’étendra progressivement à toute l’Afrique, représente l’un des objectifs clés d’ENGIE : offrir aux populations rurales un accès à une énergie respectueuse de l’environnement.

Aujourd’hui, 620 millions d’habitants n’ont toujours pas accès à l’électricité en Afrique. En Tanzanie, ce sont 38 millions de personnes qui en ont besoin. ENGIE a choisi ce pays pour donner vie au projet PowerCorner, initié par des sociétés et collaborateurs d'ENGIE. Ce mini-réseau, composé de panneaux photovoltaïques (d’une puissance de 16 kWp), d’un banc de batteries Li-Ion (de 45 KWh) et d’un groupe électrogène de secours, permet d’alimenter en électricité le village de Ketumbeine. 161 foyers bénéficient ainsi d’une énergie propre, sans dépendre de lampes à kérosène, de batteries de voiture ou encore de groupes électrogènes.

Un service énergétique fiable et durable

Un dispositif efficace qui outre son aspect écologique*, donne lieu à un système économique novateur. En effet, chacun des 50 clients que compte aujourd’hui PowerCorner paie des frais de connexion via un système mobile (Mobile Money System). Un opérateur engagé dans le village est en charge de la gestion du site PowerCorner. Le client consomme ensuite de l’énergie via un compteur à prépaiement. Les habitants peuvent également se procurer des appareils électriques avec des conditions de crédit favorables.

Face à cet essai concluant dans la région d’Arusha, ENGIE compte développer d’autres mini-réseaux ailleurs en Tanzanie et plus largement en Afrique. Une initiative qui fait écho à l’un des engagements forts du Groupe et qui répond au 7e objectif de développement durable fixé par les Nations Unies : garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable.

* Un programme de mini-réseaux de 40 000 connexions pourrait éviter l’émission d’environ 20 000 tonnes de CO2 par an.

Retour liste