menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
03
déc
2018

PPE, une feuille de route globalement positive pour ENGIE

La programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) pour les dix ans à venir a été présentée mardi 27 novembre par le président de la République française Emmanuel Macron et le ministre de la Transition écologique François de Rugy.

Les objectifs annoncés dans la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) rejoignent la stratégie développée par ENGIE en matière de transition énergétique.

Deux choix forts ont été annoncés lors de cette présentation. Tout d’abord celui de cesser de produire des énergies fossiles en apportant des solutions adaptées et concertées partout sur les territoires mais aussi de donner la priorité à l’efficacité énergétique, avec une volonté d’accélérer et de simplifier les dispositifs d’accompagnement. Des positions qui font dire à Didier Holleaux, directeur général adjoint d’ENGIE : « nous devons saluer les annonces faites aujourd'hui par le président de la République et le gouvernement, qui rejoignent très largement la stratégie qu'ENGIE a développée en matière de transition énergétique ».

Pour Isabelle Kocher, interrogée par BFM Business, les annonces d’Emmanuel Macron sont capitales : « je pense que ça remet la France en situation d'être leader, avec finalement une idée qui est la transition écologique compétitive. Ce qui m'a le plus frappée dans les annonces qui ont été faites hier, c'est l'accent sur les économies d'énergie (…). Les gisements sont considérables : rien qu'en faisant attention à nos comportements, il est possible de réaliser 10 à 15 % d'économie. Si vous changez vos équipements, par exemple votre chaudière, vous atteignez 30 % d'économie. Je ne crois pas qu’on va financer la transition énergétique avec une augmentation de la facture, ou par l'argent public : notre cœur de métier ce sont les économies d’énergie ».

La PPE accorde également une place importante aux énergies vertes, et notamment au gaz devenu vert avec l’objectif confirmé de 10% de biométhane à l’horizon 2030. Une annonce qui satisfait Didier Holleaux qui relève « la place importante confiée au gaz et la réaffirmation de l'objectif de 10% de biométhane à l'horizon 2030, même si nous aurions été prêts à soutenir une trajectoire plus ambitieuse. Nous saluons tout de même le choix du Gouvernement d’avoir maintenu cet objectif. »

L’ambition annoncée du développement d’une nouvelle filière industrielle répond à une réalité pour ENGIE, ainsi que l’a confirmé Isabelle Kocher à BFM Business : « nous venons d'annoncer un plan de 800 millions d'euros d'investissement dans les prochaines années, rien que sur le biogaz, et ça, ce sont de vraies installations industrielles... Les objectifs annoncés par le gouvernement, c'est 10 % à horizon 2030. Nous sommes en train de nous organiser pour aller plus vite. ».

ENGIE s'est par ailleurs réjoui des ambitions de développement des énergies renouvelables électriques, dans l'éolien terrestre et le photovoltaïque : éolien terrestre x3, photovoltaïque x5 d’ici 2030, auxquels il faut ajouter l’éolien offshore. « Sur l'éolien en mer, nous souhaiterions vivement - et ça n'a pas été précisé à ce stade - que l'éolien flottant fasse partie des solutions qui seront développées et qui feront l'objet d'appels d'offres », a toutefois indiqué Didier Holleaux.

Enfin, l’annonce de l’hydrogène comme solution pour l’industrie et comme levier de sécurité et de flexibilité du système électrique, a été accueillie de façon très positive chez ENGIE.

Plus globalement, ces annonces présentent une vision diversifiée du mix énergétique français, dans une démarche de co-construction avec les territoires que le groupe développe déjà. ENGIE s’associera pleinement à la concertation appelée par l’Etat pour les trois prochains mois, avec le souhait d’un biométhane compétitif, dont le prix est « raisonnable et adaptée au type de projet qu'on développe » et le choix de solutions performantes pour l’électrification du chauffage dans des locaux résidentiels et tertiaires.

« Retrouvez une série d’articles, d’interviews et de chiffres clés sur le mix énergétique selon ENGIE sur notre page dédiée. »

Retour liste