menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
27
nov
2015

Le réseau de chaleur de Villepinte en Île-de-France converti à la géothermie

Avec la mise en service du réseau géothermique de Villepinte ce 27 novembre, à la veille de la Conférence sur le climat à Paris, ENGIE et sa filiale locale GéoPicta, partenaires de la ville, poursuivent leur engagement en faveur de la transformation énergétique des territoires.

Le réseau de Villepinte en région Île-de-France permettra à l’équivalent de 5 200 logements de bénéficier d’une chaleur de faible empreinte environnementale, produite à 60% à partir d’une énergie géothermique.

Vendredi 27 novembre 2015, Martine Valleton, maire de Villepinte, Jérôme Tolot, directeur-général adjoint du Groupe ENGIE et Aurélie Lehericy, directrice générale de GéoPicta, filiale d’ENGIE Réseaux, ont inauguré la mise en service du réseau de chaleur de Villepinte, totalement rénové et converti à 60% à la géothermie.

Construit en 1976, ce réseau a fait l’objet de premières transformations il y a quatre ans en produisant sa chaleur à partir du gaz naturel, en remplacement du charbon d’origine. En 2014, Villepinte renouvelle le contrat de concession du réseau à ENGIE Réseaux qui engage une nouvelle conversion énergétique et d’importants travaux de modernisation pour allier efficacité énergétique et livraison de chaleur renouvelable :

  • démantèlement de l’ancienne chaufferie charbon et remplacement des chaudières fioul par des chaudières gaz,
  • forage d’un doublet géothermal à 1 900 mètres de profondeur pour la construction de la centrale géothermique,
  • remplacement de canalisations et modernisation des points de livraison pour les adapter à la nouvelle énergie.

Un approvisionnement en chaleur renouvelable à prix maîtrisés

D’une puissance totale de 40 MW, dont 11 MW de géothermie, le réseau de chaleur de Villepinte fournit le chauffage et l’eau chaude sur 7 km de réseaux, via 52 points de livraison. Il permettra à 5 200 équivalent-logements de bénéficier d’une chaleur de faible empreinte environnementale : le réseau évitera le rejet dans l’atmosphère de 17 000 tonnes de CO2 par an, équivalents aux émissions annuelles de 6 600 véhicules.

Renouvelable et régulière, la géothermie bénéficie en outre d’une grande régularité des prix et le recours majoritaire à une énergie renouvelable permettra aux usagers du réseau de bénéficier d’un taux réduit de TVA à 5,5 %.

Retour liste