COVID-19 MOBILISATION

Les Data Center au cœur de la crise sanitaire

Par ENGIE - 20 avril 2020 - 12:17

La crise sanitaire à laquelle est confrontée une grande partie de la population dans le monde met en lumière le rôle crucial des Data Center. Qu’il s’agisse de permettre la poursuite du travail à distance des salariés confinés, de maintenir les échanges des flux financiers ou de garantir le bon fonctionnement des infrastructures de santé, il est vital que les Data Center absorbent en permanence et sans heurt la hausse des consommations sur les 5 continents.

 

Eric Lamendour, Directeur data center customer segment and offering chez ENGIE

Eric Lamendour,  Directeur Data Center customer segment and offering chez ENGIE. 

 

1/ Quelles sont les activités d’ENGIE dans les Data Center ? 

ENGIE couvre l’ensemble de la chaîne de valeur : Programmation, Conception, Ingénierie et Construction, Opérations et Maintenance, solutions énergétiques innovantes et renouvelables (Corporate PPA, on site Generation…).

 

En ce qui concerne les opérations et la maintenance, nous intervenons aujourd'hui sur 500 000 m² de salles de Data Center et de salles de refroidissement. A ce titre, ENGIE intervient aussi bien auprès des grands acteurs mondiaux du Cloud, que des spécialistes de l’industrie du Data Center (Colocation / Hosting), des opérateurs de télécommunication, ainsi que des établissements financiers pour lesquels la gestion de la donnée est critique. 

 

Chez nos clients, nous travaillons à améliorer la performance énergétique des Data Center, qui représentent près de 5 % de la consommation d’électricité mondiale, un pourcentage qui ne cesse d’augmenter d’année en année. Nous mettons par exemple en place des contrats de long terme visant à associer de façon directe une capacité de production renouvelable (Solaire, Eolien, Hydro) et leurs Data Center. Alimenter les serveurs d’hébergement en électricité verte est une solution d’avenir.

 

2/ Dans le contexte du COVID 19, quels sont les enjeux auxquels vous devez faire face et quels moyens avez-vous mis en place ? 

A travers le monde, 1200 collaborateurs d'ENGIE œuvrent afin d’assurer la continuité de service de ces sites critiques. Ils doivent fonctionner en permanence dans le monde entier. Certains Data Center sont d’ailleurs classés Opérateur d’Importance Vitale (OIV), au même titre que les hôpitaux par exemple. Nous assurons aussi la continuité de fourniture d’énergie.

 

Le secteur du Data Center est régi par la mise en place et le suivi de processus industriels adaptés et visant à opérer des installations hautement critiques et résilientes. On parle régulièrement de taux de disponibilité supérieur à 99,99 %.

 

Dans ce contexte, de Melbourne à Paris en passant par Singapour, Amsterdam et Milan, les équipes d’ENGIE se réorganisent :

 

  • Les maintenances préventives et les interventions n’ayant pas de caractère urgent sont reportées ou réduites au minimum. 
  • Afin d’assurer la stabilité de la qualité de service, les équipes techniques sont réparties en plusieurs groupes réduits et tournants.
  • Des consignes sont mises en œuvre afin de réduire au maximum les contacts physiques : mise en place de chemins différents, utilisation de vestiaires différents, passation de quarts à distance.
  • Des plans d’urgences en cas de confinement complet des Data Center ont été travaillés conjointement avec nos clients et peuvent aller jusqu’au confinement volontaire d’équipes techniques à l’intérieur même du Data Center.

 

D'une façon générale, les relations saines et constructives avec nos clients nous permettent d’adapter et de coconstruire avec eux de nouvelles procédures permettant de modifier provisoirement certaines obligations contractuelles pouvant mettre en risque les équipes techniques ou nuire à la continuité de service.

 

3/ Quelles sont d’ores et déjà les leçons que nous pouvons tirer de cette crise en termes de stockage de données ?

Ce sujet est de la plus haute importance. J’associe au stockage la notion de gestion de la donnée permettant ainsi la production informatique et donc les opérations des applicatifs utilisés dans le monde entier. Actuellement l’industrie informatique au sens large tourne à pleine capacité au regard de la très forte demande d’applications et de l’utilisation très forte des téléconférences et des outils collaboratifs à distance, sans oublier la croissance du besoin d’échanges et de divertissements.

 

Il est clair également que les notions de résilience physique et de sauvegarde de l’information confortent la tendance actuelle et plaident pour une plus grande régionalisation des Data Center et une meilleure couverture des territoires par ces infrastructures.
 

Une crise sanitaire qui met en lumière l’importance d’une approche zéro carbone 

Indépendamment de l’augmentation consécutive à la crise sanitaire que nous traversons, les opérateurs du web doivent chaque année s’adapter à la croissance régulière et ininterrompue de la consommation digitale. Il leur faut en permanence développer plus de capacité de stockage, alimenter les Data Center en énergie et permettre le refroidissement de leurs installations, ce qui en fait une industrie particulièrement énergivore.

Les grands opérateurs du web comme Microsoft et Google engagent depuis plusieurs années des actions ambitieuses pour atteindre et conserver une neutralité carbone.  Grâce notamment aux recours aux énergies renouvelables mais également à la conception d’infrastructures plus sobres en énergie et à une meilleure maintenance, les Data Center sont sur la voie d’une consommation raisonnée. 

Pour autant, la crise actuelle met en lumière l’importance d’une sensibilisation massive des utilisateurs du digital, entreprises comme particulier, à une gestion réfléchie de nos outils digitaux. Ce mouvement de sobriété énergétique, initié chez ENGIE par notre opération #BlackIsTheNewGreen à l’hiver dernier, trouve un nouvel écho dans les circonstances actuelles.

 

D’autres initiatives et réflexions voient le jour. A Singapour par exemple, nos équipes ont coorganisé avec Facebook un évènement en ligne sur la durabilité des Data Center. 

 

ENGIE remercie ses équipes mobilisées sur le terrain pour faire vivre la solidarité

Pour en savoir plus sur les actions et opérations des équipes d'ENGIE pour faire face à cette situation de crise sanitaire mondiale, retrouvez tous nos articles dans notre dossier spécial COVID-19 Mobilisation.


(*) On appelle Data Center Hyperscale, des Data Center de très grandes dimensions (de 50 à 250 MW) et optimisés pour répondre aux très grands volumes de données que les industriels du numérique tels que les GAFAM principalement, doivent traiter en continu.