RECHERCHE ET INNOVATION

Technologies durables émergentes : collaborer pour atteindre la neutralité carbone

Par ENGIE - 01 décembre 2020 - 17:36

Rédigé par les experts d’ENGIE Research, ce rapport présente une sélection des technologies durables émergentes identifiées en 2020, qui ont un impact significatif sur la transition énergétique et son accélération. 
Quelles sont ces technologies que nous devrons déployer rapidement pour atteindre notre objectif de neutralité carbone d'ici 2050 ? Quelles sont celles qui pourraient changer la donne sur les marchés énergétiques grâce à leur bénéfices environnementaux et sociétaux ? 
Œuvrer à l’émergence d’un large panel de technologies issues de différents domaines, avec toutes les parties prenantes, c’est le défi que nous souhaitons relever et auquel ce document vous invite à prendre part.

 

Dr. Jan Mertens, Directeur scientifique, ENGIE RESEARCH

 

Questions à Dr. Jan Mertens, Directeur scientifique, ENGIE RESEARCH :

 

Pourquoi est-ce important pour ENGIE de présenter ce document ?

ENGIE a l’ambition de devenir le leader de la transition vers un monde neutre en carbone. Ce challenge est trop large pour le relever seul en tant que personne/entreprise/secteur, nous devons collaborer. Ce document vise à  inspirer son lecteur en le sensibilisant aux nouvelles technologies émergentes qui pourraient faire la différence. Il est publié dans ce contexte de collaboration et tend la main à tous les partenaires, personnes/entreprises/secteurs qui veulent relever ce défi avec nous de manière collaborative.


 
Quel en est l’enjeu ?

L'Agence Internationale de l'Energie (IEA, ETP 2020) estime qu'environ 75 % de l'effort de réduction des émissions devra provenir de technologies non matures. Cela ne signifie pas qu'elles doivent être inventées de toutes pièces, mais il est essentiel de développer rapidement les technologies pertinentes identifiées dans les laboratoires pour être testées via des pilotes puis des démonstrateurs pour atteindre le marché. Ce document présente certaines de ces technologies qui ne sont pas encore matures et qui doivent être mises à l'échelle à un rythme de plus en plus rapide pour atteindre un monde neutre en carbone et limiter le réchauffement climatique à 2 degrés, comme convenu lors de la COP21 à Paris. ENGIE ne se contente pas de suivre de près leur développement, mais a l'ambition de contribuer à la mise sur le marché de ces technologies, par le biais de projets pilotes et de démonstrateurs. 


 
Quels sont vos critères de sélection ?

Il est extrêmement difficile de prédire les prochaines avancées technologiques mais, dans ce document, nous présentons des domaines d’intérêt qui, selon nous, offriront des avantages avec  des impacts non négligeables sur cette transition. Le processus de sélection est organique ; il est le résultat de discussions avec nos laboratoires de recherche, mais la durabilité de la technologie est au centre de nos préoccupations dans ce processus. La durabilité implique non seulement des aspects environnementaux, mais aussi sociaux et économiques. Enfin, ce qui est absolument certain, c'est qu'il n'existe pas une seule technologie qui ait le potentiel de relever seule le défi, il est donc crucial de travailler sur une variété de technologies liées à la production, au transport, au stockage et à l'utilisation de l'énergie. Dans ce processus de sélection, nous ne réfléchissons pas en termes de choix d’une technologie vis-à-vis d’une autre car nous savons que la complémentarité est nécessaire. En revanche nous regardons dans quelles circonstances et conditions locales une technologie a plus de sens qu'une autre.

Votre avis sur nos contenus nous intéresse. Aidez-nous à les améliorer, en répondant à ce questionnaire.