IMPACT POSITIF

Nous concilions Planet, People and Profit pour un impact positif

Par ENGIE - 22 janvier 2020 - 12:55

On l’appelle la “triple bottom line”. Le principe d’associer “Planet, People, Profit” est la transposition en entreprise des trois piliers du développement durable. Pour ENGIE, cela consiste à prendre en compte l’impact social et climatique dans les critères de performance de l’entreprise en plus des critères économiques traditionnels.

 

La Triple Bottom Line (People, Planet, Profit), ou Triple P, imaginée par John Elkington en 1994, n’a jamais été plus actuelle. Pour ENGIE, le bien commun est compatible avec la performance économique. Et il peut même l’améliorer. Nous avons mis cette vision au cœur de notre stratégie.

 

Planet

 

Le P de Planète c’est intégrer l’urgence du changement climatique à l’ensemble des activités de l’entreprise. ENGIE a mis il y a trois ans la transition zéro carbone au coeur de sa stratégie. Depuis, les émissions carbone du Groupe ont chuté de moitié. Et le Groupe aide des acteurs de taille à eux-aussi avoir un impact positif en diminuant leur impact environnemental :

 

Nous sommes passés d’une situation où nous étions au fond un producteur d’énergie à une situation dans laquelle notre premier métier, aujourd’hui, est d’aider nos clients à consommer moins d’énergie”, expliquait la Directrice Générale Isabelle Kocher en septembre à l’ONU.

 

People

 

Le P de People, c’est le souci du bien-être des collaborateurs et la prise en compte des parties prenantes dans les choix d’entreprises. C’est l’impact du Groupe sur la société car se préoccuper de la Planète, c’est aussi se préoccuper des personnes qui réclament par ailleurs une action forte des entreprises sur le sujet climatique. ENGIE veille ainsi à permettre la diminution de la consommation d’énergie et garantir une énergie verte abordable pour tous pour accélérer la transition zéro carbone. Le Groupe veille enfin à être inclusif, notamment pour les jeunes et les femmes.

 

Profit

 

Le P de Profit, c’est considérer que la performance économique va de pair avec un impact positif. Pour ENGIE, le positionnement stratégique assumé vers le zéro carbone a permis le retour à la croissance et un résultat net 20% supérieur à celui de 2016. Plus largement, les actifs “responsables” sont désormais plus rentables que ceux ne prenant pas en compte les critères environnementaux, selon la dernière étude du BCG.

 

Au-delà des performances économiques, cette vision rend notre groupe attractif. De 2015 à 2019, ENGIE a triplé le nombre de CV reçus : alors que le Groupe en recevait 250 000 il y a quatre ans, il en reçoit plus de 770 000 aujourd’hui.