HYDROGÈNE

Comment l’hydrogène stimule industries et territoires

Par ENGIE - 08 octobre 2021 - 10:41

L’hydrogène renouvelable offre une opportunité unique aux industriels et aux territoires : il peut être produit localement, à partir d’énergies renouvelables (solaire, éolien, hydro-électricité), et stocké sur site industriel ou dans des cavités souterraines. Dans ce circuit court de l’énergie, industriels et territoires peuvent voir leur autonomie énergétique renforcée, mais aussi des emplois et de nouveaux écosystèmes industriels se créer. C’est pourquoi ENGIE compte jouer un rôle central pour les accompagner.

 

Mobilité, chauffage urbain, décarbonation des process industriels… Territoires et industriels recherchent des moyens viables de décarboner leurs activités. Nous les conseillons dans leur transition et leur proposons des solutions pertinentes en fonction des spécificités de leur environnement : nombreuses cavités souterraines pour le stockage de l’hydrogène, importantes capacités d’ENR, bassins industriels fortement émetteurs de CO2

 

Accompagner territoires et industriels dans leur transition énergétique

Pour le Groupe, répondre à ces demandes est essentiel pour mettre en place avec les acteurs locaux publics et privés un nouvel écosystème performant et compétitif autour de l’hydrogène, et in fine mettre sur pied des plateformes de production et de distribution. Pour ce faire, nous allons aussi adapter nos infrastructures et ainsi créer des réseaux de transport dédiés à l’hydrogène. 
 

  • Nous accompagnons déjà la région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du projet Zéro Emission Valley (ZEV), axé sur le développement de la mobilité hydrogène. Il s’agit de construire vingt stations de ravitaillement en hydrogène pour alimenter une flotte de plus de 1200 véhicules à horizon 2023.
     
  • Plus au sud, ENGIE s’est associé à TotalEnergies et à la région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur autour de l’ambitieux programme Masshylia. Au sein d’une bioraffinerie, un électrolyseur de 40 MW produira une moyenne de 15 tonnes d’hydrogène vert par jour et alimentera ainsi le processus de production des biocarburants mais également d’autres usages industriels et de mobilité, évitant ainsi près de 33 500 tonnes d'émissions de CO2 par an. L'énergie produite servira non seulement à décarboner les industries chimiques de la région, mais également à convertir le réseau ferroviaire diesel de passagers du nord du pays avec des piles à combustible à hydrogène.
     
  • Enfin, notre ambition hydrogène dépasse les frontières françaises. Aux Pays-Bas, nous mettons ainsi en œuvre le projet HyNetherlands, à la centrale électrique d’Eems, près de Groningue. Un électrolyseur de 100 MW y produira de l’hydrogène renouvelable au service de l'industrie et de la mobilité lourde. La production montera progressivement en puissance, avec des capacités de 100 MW en 2024, et jusqu’à 1,85 GW à terme. Cette production à grande échelle est un pas décisif pour accélérer la décarbonation des activités des industriels et des territoires du nord du pays.