RELANCE VERTE

Vidéo - Jean-Pierre Clamadieu : profiter de la Climate Week pour “passer à l’action”

Par ENGIE - 22 septembre 2020 - 12:37

Rendez-vous mondial qui rassemble gouvernements, chefs d’entreprise et ONG autour de la question du climat, la Climate Week a lieu à New-York du 21 au 27 septembre. Le Groupe ENGIE est présent via ENGIE Impact, sponsor du Hub Live durant toute la semaine. Jean-Pierre Clamadieu, Président du Conseil d’Administration d’ENGIE, a saisi l’occasion le premier jour pour rappeler les enjeux de cette semaine : un moment crucial pour passer à l’action. 

 

Jean-Pierre Clamadieu, Président du Conseil d’Administration d’ENGIE, interrogé par The Climate Group, partenaire de ENGIE Impact, a rappelé le devoir d’une relance verte alors que la crise sanitaire a montré “la fragilité de nos sociétés” face à la nature. Ces dernières années, rappelle-t-il, ENGIE a transformé son modèle pour s’assurer que ses activités et la création de valeur générée soient compatibles avec la transition vers la neutralité carbone.

Retrouvez les cinq moments-clés de son intervention :

 

La Climate Week événement crucial pour accélérer la transition

Jean-Pierre Clamadieu : « La Climate Week est un moment crucial pour réunir les leaders mondiaux engagés autour de la question climatique pour des échanges directs et critiques autour des défis auxquels nous sommes confrontés, mais cela ne peut se limiter à une simple discussion et chaque leader doit être prêt à passer à l'action. » 

 

La relance verte, une opportunité historique

J-P C : « La plupart des plans de relance, qu’on voit partout dans le monde, ont une forte part consacrée à la transition écologique et à la lutte contre le changement climatique. Il y a donc beaucoup d’opportunités pour faire en sorte que nous accélérions notre réponse face au déréglement climatique, qui sera la prochaine grande crise mondiale. Nous nous félicitons de voir en ce moment une attention particulière pour l’hydrogène et l’efficacité énergétique, notamment en Europe. » 

 

La raison d’être d’ENGIE : la transition vers la neutralité carbone

J-P C : « Notre raison d’être c’est agir concrètement pour la transition vers la neutralité carbone. Pour nous, cette année, cela passe par une accélération de la sortie du charbon engagée depuis plusieurs années. »

 

ENGIE accélère dans les renouvelables

J-P C : « Cette année, nous avons décidé d’accélérer fortement nos investissements dans les renouvelables. Ces énergies sont de plus en plus importantes dans le mix énergétique de beaucoup de pays. ENGIE est un développeur majeur de renouvelables et a décidé d’investir plusieurs milliards dans le secteur. Aujourd’hui, nous développons 3 GW de capacités installées chaque année. Nous voulons atteindre 4 GW à court terme.

Nous avons aussi identifié un certain nombre d’infrastructures urbaines, des réseaux de chaleur et de froid, des stations de recharge comme de nouvelles priorités. Nous voulons profiter de ces ressources pour soutenir les autorités locales et les gouvernements dans leur lutte contre le changement climatique. » 

 

ENGIE Impact, outil pour atteindre la neutralité carbone

J-P C : « L’année dernière, nous avions profité de la Climate Week pour lancer ENGIE Impact (partenaire de l’événement), notre organisation de conseil stratégique qui se concentre sur les grandes entreprises et collectivités, pour les aider à mettre en place des feuilles de route pour atteindre la neutralité carbone. Un an après, nous avons développé un certain nombre de programmes et projets qui montrent déjà des résultats. La Climate Week sera l’occasion de reprendre le contact avec les acteurs qui ont vu naître ENGIE Impact pour leur montrer les progrès accomplis et prouver l’intérêt de cette stratégie pour le climat. » 

Votre avis sur nos contenus nous intéresse. Aidez-nous à les améliorer, en répondant à ce questionnaire.